Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Twitter : on peut désormais masquer des réponses mais toujours pas modifier ses tweets

Pour tenter de limiter les déferlements de haine, le réseau social Twitter permet de masquer les réponses inappropriées. Une mesure qui se veut apaisante mais sans censure. En revanche, toujours pas de droit à l'erreur après avoir posté un message. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le logo Twitter à travers une loupe.
Le logo Twitter à travers une loupe. (TOBIAS HASE / DPA)

139 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, des mini-messages de 280 caractères et… des discussions enflammées quotidiennes. Pour tenter de calmer le jeu, Twitter propose, depuis vendredi 22 novembre, une nouvelle fonction à laquelle on n’avait pas pensé : les utilisateurs peuvent masquer les réponses inappropriées, d’un simple clic. "Tout le monde devrait se sentir en sécurité et à l’aise en parlant sur Twitter", explique Suzanne Xie, de Twitter sur le blog de la société.

En effet,Twitter est une sorte d’agora mondiale où l’on discute chaque jour de l’actualité et des sujets de société, y compris – et surtout – ceux qui fâchent. C’est donc une foire d’empoigne où les invectives volent bas, parfois très bas.

Les messages ne sont pas effacés pour autant

Mais comme Twitter est obsédé par la liberté d’expression à l’américaine et ne veut surtout pas tomber dans la censure, en fait, les messages ne disparaissent pas complètement. Les autres personnes peuvent cliquer sur un petit bouton et continuer à les voir. Ils peuvent même y répondre s’ils le souhaitent et ainsi ouvrir des discussions parallèles. En revanche, le sujet initial de la conversation est censé être préservé.

Cette nouvelle fonction, qui existe déjà sur Facebook, vient s’ajouter à la possibilité de masquer ou même de bloquer un correspondant qui va trop loin et joue la provocation. Cela vise à assainir les échanges sur la plateforme qui prennent parfois des tournures dramatiques. La haine sur les réseaux sociaux est, en effet, un vrai problème contre laquelle une loi (loi Avia) est toujours en préparation.

Toujours pas de droit à l'erreur

En revanche, Twitter ne permet toujours pas de corriger un tweet déjà posté. Si l’on écrit une bêtise, que l’on fait une faute ou si l’on souhaite adoucir un propos après-coup : impossible. On peut seulement l’effacer. C’est pourtant une fonction réclamée à corps et à cris par les usagers mais à laquelle la direction du réseau social s’est toujours refusé d’accéder. Au contraire, comme certains s’amusent à faire des copies d’écran pour alimenter les polémiques, en fait, tout ce qui est dit sur Twitter reste bel et bien sur Twitter.

Le logo Twitter à travers une loupe.
Le logo Twitter à travers une loupe. (TOBIAS HASE / DPA)