Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Samsung dans la crainte d’un nouveau scandale technologique

Le fabricant coréen Samsung a finalement décidé de repousser la sortie du Galaxy Fold, son premier smartphone pliable à double écran, présenté comme le futur de la téléphonie mobile, à cause de possibles problèmes techniques au niveau de l’écran.

Le smartphone pliable Galaxy Fold de Samsung connaît apparemment des problèmes au niveau de son écran.
Le smartphone pliable Galaxy Fold de Samsung connaît apparemment des problèmes au niveau de son écran. (SIMON NAGEL / DPA)

L’histoire se répètera-t-elle ? Le numéro un mondial de la téléphonie mobile, le coréen Samsung, va-t-il devoir affronter un nouveau fiasco technologique, trois ans après l’affaire du Galaxy Note 7 qui prenait feu ? Plusieurs incidents ont été relevés la semaine dernière sur son nouveau smartphone haut de gamme pliable, le Galaxy Fold. Du coup, la firme a décidé de repousser le lancement officiel du produit.

Testeurs maladroits

Que s’est-il passé ? Comme c’est toujours le cas avec les nouveautés high-tech, des exemplaires du Galaxy Fold ont été prêtés à des journalistes et youtubeurs américains spécialisés pour qu’ils réalisent des tests. Plusieurs d’entre eux auraient alors constaté de graves dysfonctionnements des écrans après quelques heures. Pour au moins deux d’entre eux, il s’agirait d’une erreur de manipulation. Les testeurs auraient tenté de décoller la fine pellicule plastique recouvrant l’écran, pensant qu’il s’agissait d’une protection amovible. Cependant, l’écran du Fold étant en plastique, cette pellicule ne doit pas être retirée. Les journalistes et youtubeurs n’avaient sans doute pas été informés de cette spécificité. Dans un autre cas, le journaliste reconnait qu’il a eu besoin d’utiliser un morceau de pâte à modeler pour réaliser ses tests et il semble qu’une miette de matière ait endommagé l’écran au niveau de la pliure de l’appareil.

Quelques semaines de retard

Face ces incidents, Samsung explique dans un communiqué que la sortie, prévue le 23 avril aux États-Unis et en Chine et le 3 mai en France, est repoussée de quelques semaines. La marque veut réaliser "des tests approfondis" et de prendre "des mesures pour renforcer la protection de l’écran".

De son côté, le concurrent chinois Huawei, qui s’apprête également à lancer un smartphone pliable, s’est bien gardé de tout commentaire sur les déboires actuels de Samsung qui peuvent toucher toutes les marques de produits technologiques.

Le smartphone pliable Galaxy Fold de Samsung connaît apparemment des problèmes au niveau de son écran.
Le smartphone pliable Galaxy Fold de Samsung connaît apparemment des problèmes au niveau de son écran. (SIMON NAGEL / DPA)