Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Quand les montres connectées sauvent des vies

Plusieurs personnes auraient eu la vie sauve grâce à des alertes de leurs montres connectées qui avaient détecté des anomalies cardiaques. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Exposition de montres connectées dans un magasin de Tokyo (Japon), le 5 avril 2018. 
Exposition de montres connectées dans un magasin de Tokyo (Japon), le 5 avril 2018.  (TOMOHIRO OHSUMI / GETTY IMAGES ASIAPAC)

Des anomalies cardiaques détectées par des montres connectées. Plusieurs personnes auraient eu la vie sauve grâce à des alertes de leurs montres. 

La première histoire se passe en Floride fin avril. Deanna Recktenwald, 18 ans, porte son Apple Watch qui mesure en temps réel ses battements cardiaques. Une fonction très pratique notamment pour le sport. Soudain, la jeune fille reçoit des alertes de sa montre qui lui indique qu’elle a détecté un pouls anormalement élevé : 190 battements par minute au repos.

Remerciements à Apple

La jeune fille en parle à sa maman, infirmière, qui décide de l’emmener à l’hôpital où les médecins confirment la mesure du pouls et détectent une insuffisance rénale non décelée auparavant. Ses reins ne fonctionnent plus qu’à 20%, ce qui nécessitera une transplantation un jour ou l’autre. Sa monte connectée lui a donc probablement sauvé la vie. La mère de la jeune fille a écrit à Apple pour remercier la compagnie. Le PDG, Tim Cook, lui a répondu en précisant : "Cela nous encourage à continuer."

Autre histoire

Ce n’est pas la première fois que se produit ce genre d’affaire. Autre histoire récente un peu similaire début avril à New York : un homme de 32 ans se met à avoir des vertiges et à saigner de la bouche. De la même manière, sa montre lui dit de consulter rapidement un médecin car son pouls est en train de s’emballer. Il se rend à l’hôpital où l’on s’aperçoit qu’il est victime d’une rupture d’ulcère.

Des capteurs ultra-précis

Les fonctions liées à la santé avaient été mises en avant par Apple lors de la présentation de la dernière version de l’Apple Watch. Selon une étude indépendante, les montres connectées, Apple Watch ou Android, auraient une précision de 97% pour la détection d’arythmies.  

Exposition de montres connectées dans un magasin de Tokyo (Japon), le 5 avril 2018. 
Exposition de montres connectées dans un magasin de Tokyo (Japon), le 5 avril 2018.  (TOMOHIRO OHSUMI / GETTY IMAGES ASIAPAC)