Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Comment mieux protéger ses données personnelles sur les réseaux sociaux ?

Des conseils pour mieux vivre le numérique tout l’été sur franceinfo. Avec un sujet toujours d’actualité : comment protéger ses données personnelles sur les réseaux sociaux ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Differents réseaux sociaux sur un écran de smartphone.
Differents réseaux sociaux sur un écran de smartphone. (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)

Il faut protéger ses données personnelles sur les réseaux sociaux (Facebook,  Instagram, etc.). Certes, il est paradoxal de protéger ses données personnelles alors qu’on publie tout sur ces réseaux, mais il existe quand même des règles à suivre pour éviter que trop d’informations personnelles nous échappent.

Méfiez-vous des jeux gratuits et des sondages 

Par exemple, sur Facebook, ne donnez pas trop d’informations dans votre profil comme votre adresse, votre numéro de téléphone, votre religion ou vos opinions politiques. Vérifiez tous les paramètres de confidentialité (avec qui vous acceptez de partager telle ou telle information). Cela peut paraître fastidieux mais le réglage s’est simplifié depuis l’affaire Cambridge Analytica. Celle-ci avait justement commencé avec un jeu gratuit. Il faut donc se méfier des sondages et des petits jeux gratuits, souvent proposés par des sociétés tierces. Il est nécessaire de vérifier à quelles applications vous avez donné une autorisation de connexion. Même chose sur Twitter où vous pouvez supprimer toutes les autorisations données dans le passé et qui servent plus aujourd'hui.

Est-ce qu’un réseau social peut récupérer des données qui concernent un utilisateur sans son consentement ?

En théorie, non, mais cela prend parfois des voies détournées. Par exemple, si quelqu’un autorise l’accès à son agenda et que vous faites partie de ses contacts. C'est ce qui s'était passé avec le rachat de WhatsApp par Facebook en 2014. D'autres informations qui vous concernent peuvent être connectées par les boutons "like" que vous allez trouver sur d'autres sites web, y compris si vous n'avez pas de profil Facebook. C'est ce qu'on appelle des "profils fantômes". Le réseau social s'en défend mais il semble bien qu'ils existent.

Comment éviter cela ?

Il faut faire attention à tout ce qu’on publie soi-même, à tout ce que vous faites sur les réseaux sociaux. Pensez à utiliser des outils qui ne laissent pas de traces ou qui en laissent moins (le navigateur Firefox ou le moteur de recherche Qwant). Vous pouvez aussi télécharger l’historique de tout ce que vous avez publié sur un réseau social pour avoir une idée de ce que l'on sait sur vous.
 

Differents réseaux sociaux sur un écran de smartphone.
Differents réseaux sociaux sur un écran de smartphone. (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)