Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Acheter un tweet de collection, c’est possible

Le créateur de Twitter vend aux enchères son premier tweet en utilisant la blockchain.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jack Dorsey, créateur de Twitter devant des étudiants à New Delhi (Inde), le 12 novembre 2018.
Jack Dorsey, créateur de Twitter devant des étudiants à New Delhi (Inde), le 12 novembre 2018. (PRAKASH SINGH / AFP)

Le 21 mars 2006, l’Américain Jack Dorsey, créateur du réseau Twitter, publiait le premier tweet de l’Histoire. Le message disait "Just setting up my twttr" ("Je suis en train d’installer mon compte Twitter"). Aujourd'hui, ce tweet est "à vendre" aux enchères sur le site Valuables by cent, et il vient de passer la barre des 2,5 millions de dollars.

Les achats de biens immatériels uniques sont en plein boom. Il est aussi possible d’acheter une vidéo du basketteur américain LeBron James ou une carte virtuelle, sorte de vignette Panini numérique, du footballeur français Kylian Mbappé. Le groupe de rock américain Kings of Leon a même mis en vente un album de musique (les acheteurs auront droit en plus à un vinyle en édition limitée et différents goodies). La maison Christie's vient de mettre aux enchères une œuvre digitale authentifiée.

Collection et spéculation

Ces achats de biens numériques de collection reposent sur ce que l’on appelle les NFT, les Non Fungible Token (en français, Jetons Non Fongibles, c'est-à-dire non-remplaçables, uniques). Un système fonctionnant à l'aide de la blockchain, cette technologie utilisée notamment par les cryptomonnaies. Si l’on achète un bien virtuel NFT, un petit bout de blockchain, quelque part, atteste que l’on en est bien le propriétaire. Il faut le protéger en le mettant à l’abri dans un coffre-fort numérique. Par exemple, l’acheteur du tweet de Jack Dorsey recevra une authentification par l’auteur, comme un autographe, certifié par la blockchain. 

Ce phénomène, qui est un peu la dernière lubie des fans de numérique, est en plein boom. Et cela représente beaucoup d’argent. Selon une étude de BNP-Paribas, le montant des transactions NFT aurait atteint l’an dernier 250 millions de dollars.

Jack Dorsey, créateur de Twitter devant des étudiants à New Delhi (Inde), le 12 novembre 2018.
Jack Dorsey, créateur de Twitter devant des étudiants à New Delhi (Inde), le 12 novembre 2018. (PRAKASH SINGH / AFP)