Le premier tweet du fondateur de Twitter est à vendre

L'enchère la plus haute est de 2,5 millions de dollars, signe de l'appétit pour ces nouvelles pièces de collection virtuelles authentifiées sur la blockchain.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le logo de Twitter sur un écran de smartphone, le 9 janvier 2021 à Paris. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Un vestige d'internet est à vendre. Le 21 mars 2006, Jack Dorsey avait tweeté : "Je crée mon compte Twttr". Près de quinze ans plus tard, le patron de Twitter a mis aux enchères son tout premier tweet. Vendredi 5 mars, il a tweeté un lien vers le site Valuables, où les collectionneurs d'antiquités numériques peuvent faire une offre.

Acheter un tweet signifie acquérir "un certificat numérique du tweet, unique parce qu'il a été signé et vérifié par le créateur", comme un autographe, précise le site de ventes aux enchères de tweets sur sa page de questions-réponses. Le créateur du tweet décide s'il veut l'émettre sur la blockchain, la technologie de base des cryptomonnaies, pour créer une version unique authentifiée, explique l'entreprise. Ce tweet devient un "NFT" ("non-fungible token"), ou jeton non fongible : un objet virtuel à l'identité, l'authenticité et la traçabilité en théorie incontestables et inviolables, grâce à la blockchain. Le tweet lui-même reste visible de tous, tant que Jack Dorsey ou Twitter le laissent en ligne.

Surenchère chez les patrons de la blockchain

Signe de l'appétit pour ces nouvelles pièces de collection virtuelles, l'enchère la plus haute pour le tweet de Jack Dorsey était de 2,5 millions de dollars samedi. Elle a été faite par Sina Estavi, le patron de Bridge Oracle et Cryptoland, qui exploitent cette technologie blockchain. Il a surenchéri sur l'offre de Justin Sun, le fondateur de Tron, une plateforme de blockchain, et le patron de la plateforme de streaming BitTorrent. Les "NFT" font fureur chez les collectionneurs depuis quelques mois, au point que la maison Christie's a mis aux enchères, fin février, pour la première fois, une œuvre entièrement digitale vendue grâce à cette technologie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.