Cet article date de plus de dix ans.

Mettre sa musique dans le nuage

écouter
Plusieurs services de stockage musical en ligne deviennent disponibles en France.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

Avant, on achetait des disques et on rangeait les boîte sur
des étagères où elles prenaient la poussière. Aujourd'hui, la musique est
dématérialisée et se stocke sur disque dur. Mais l'avantage du numérique,
surtout, c'est de pouvoir écouter sa musique n'importe où, à l'aide d'un ordinateur,
d'un mobile ou d'une tablette. Comment ? Grâce au "cloud", le nuage.

Ce type de service est proposé depuis quelques temps par
Apple, depuis cette semaine par Amazon et prochainement par Google et d'autres
acteurs.

Le principe ? Vous envoyez tous vos morceaux MP3 (ou autres formats) sur
des serveurs informatiques distants et ensuite vous pouvez les écouter en
streaming où vous voulez quand vous voulez à l'aide d'un logiciel ou d'une
application mobile.

L'offre est séduisante. Par exemple, le nouveau Cloud Player d'Amazon permet
d'héberger gratuitement jusqu'à 250 fichiers et pour moins de 25 Euros par an jusqu'à
250 000 chansons. Chez Apple, le même tarif donne droit à 25000 titres maximum
(ce qui représente tout de même plus d'un millier d'albums).

Les offres de cloud musical ne sont pas très regardantes sur
la provenance des MP3. Vous pouvez stocker aussi bien des chansons achetées sur
une plateforme marchande que des vinyles ou des CD que vous avez numérisés vous-même
ou même des fichiers piratés. Aucune vérification n'est faite pour savoir d'où
vient réellement votre discothèque. Dans certains cas, il est même possible de
partager la musique avec des amis. Enfin, Apple ou Amazon, par exemple,
reconnaissent les chansons que vous envoyez et vous proposent les mêmes avec
une meilleures qualité sonore si besoin. C'est ce qui explique que les ayants
droits ont mis si longtemps à autoriser ce type de services. Aujourd'hui, ils
se rendent compte que ce système peut favoriser le téléchargement payant.

Mettre sa musique numérique dans le nuage est une alternative
aux services de streaming. Contrairement à Spotify ou Deezer, le jour où vous
arrêtez de payer le cloud, vous conserver quand même votre musique sur votre
ordinateur. Cela permet à ceux qui préfèrent réellement posséder leur musique de
bénéficier malgré tout de l'écoute en streaming. Un système de synchronisation
permet même d'écouter sa musique hors connexion.

Offre de cloud musical
iTunes Match d'Apple
Cloud Player d'Amazon
Google Music Cloud (pas encore disponible en France)
Sound Cloud

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.