Nouveau monde, France info

Comment les montres connectées changent nos rapports avec les gens

Les montres connectées induisent de nouveaux comportements sociaux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

A l’usage, une montre connectée, ça change la vie. Pas seulement parce que cela permet de savoir d’un simple coup d’œil qui vous appelle au téléphone ou quel événement vient de se produire à l’autre bout du monde mais surtout parce que cela perturbe les rapports avec les autres.

Impolitesse

En effet, le fait de regarder sa montre est un geste social fort qui n’est pas sans signification. On sait tous, par exemple, que consulter sa montre lorsque l’on est en pleine discussion avec des amis n’est pas très poli car ça laisse entendre que l’on s’ennuie. Du coup, les porteurs de montres connectées qui reçoivent des notifications peuvent passer pour des malotrus. Ils sont tentés de jeter un coup d’œil à leur poignet à la moindre occasion.

Cela peut aussi laisser penser que vous êtes pressé et qu’il faut accélérer la conversation alors qu’en réalité il n’en n’est rien. Le problème vient du fait que seul le porteur de la montre est informé via une discrète vibration, mais pas la personne qui est en face. Contrairement à ce qui se passe avec un téléphone qui sonne, avec une montre les autres ne savent pas que vous recevez une sollicitation de l’extérieur.

A l’inverse, si vous êtes du genre très poli, la montre connectée peut être source de frustration : vous sentez qu’elle vibre mais vous vous retenez de regarder pour ne pas froisser votre interlocuteur. Et là c’est pire car il s’agit peut-être d’un message ou d’un appel très important.

Enfin, lorsque l’on jette un coup d’œil furtif à son bras pour savoir l’heure qu’il est cela ne dure qu’une seconde ou deux mais lire un message nécessite plus de temps et de concentration. Là encore, votre interlocuteur risque d’être surpris par votre attitude qui peut passer pour de l’impolitesse.

Problème de perception

Bref, le problème d’une montre connectée c’est que cela se présente comme une montre alors que cela n’en n’est pas vraiment une. Nous restons attachés inconsciemment aux usages liés aux vraies montres   ce qui fausse sans doute notre perception des gestes et attitudes.

Cela dit, rappelez-vous, au début du téléphone portable, on s’étonnait de voir des gens parler tout seuls dans la rue et même de consulter leurs mobiles à tout bout de champ. Aujourd’hui, on s’est habitué à tout cela. Il faut donc peut-être un peu de temps pour que les montres connectées entrent dans les mœurs.

(©)