Cet article date de plus de huit ans.

Bientôt la mort du coup de fil ?

Moins de coup de fils et plus de messages écrits. Voilà comment le smartphone bouleverse nos habitudes de communication. Aujourd’hui, passer un appel téléphonique est considéré comme moins efficace et même, dans certains cas, plus dérangeant.
Article rédigé par Jérôme Colombain
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min
  (Ce geste sera peut-être bientôt totalement anachronique : aux Etats-Unis, les appels ne représentent plus que 20% des communications établies avec les smartphones © Fotolia)

Stop aux coups de fils ! Aujourd’hui, pour joindre quelqu’un, utilisez plutôt le courriel, les SMS, WhatsApp, Facebook Messenger, iMessage, Skype, Twitter, Viber ou encore des smileys via votre montre connectée ! Bref, les moyens de communication ce n’est pas ce qui manque. Et face à cette abondance d’outils permettant d’envoyer des messages écrits, le bon vieux coup de téléphone a du plomb dans l’aile. Ce n’est plus qu’une fonction parmi d’autres sur un smartphone. C’est ce que révèle une étude de la société Ericsson.

Par exemple, les appels téléphoniques ne représenteraient plus que 21% du total des communications avec un smartphone aux Etats-Unis, 11% en Grande Bretagne et 1% seulement en Corée du Sud. A la place ? Les applis diverses et variées liées aux réseaux sociaux écrasent tout. L’email réussit a conserver une petite place au podium des échanges numériques.

 

Pourquoi cette désaffection pour l’appel vocal ?

 

Parce que 90% des choses que l’on a à se dire peuvent être dites plus rapidement par mini messages écrits. C’est plus rapide et c’est surtout moins dérangeant. Le téléphone est un mode de communication très intrusif qui demande à la personne qui reçoit l’appel d’arrêter tout ce qu’elle est en train de faire pour se concentrer sur la conversation. A l’inverse, l’email, les SMS et les réseaux sociaux sont asynchrones. On n’est pas obligé de répondre dans l’instant. Cela permet de hiérarchiser les priorités et aussi de réfléchir avant de répondre (en principe). Par exemple, si c’est votre maman qui vous sonne en pleine réunion professionnelle… vous préféreriez sans doute recevoir un petit SMS pour savoir exactement ce qu’elle veut avant de tout arrêter pour décrocher. Quant à la boite vocale, oubliez ! C’est devenu un outil d’un autre âge, à part peut-être pour chanter "joyeux anniversaire".  

 

Les réseaux sociaux permettent de mieux hiérarchiser les messages 

 

Chaque mode de communication a son rôle. L’email reste un outil professionnel assez formel mais de moins en moins efficace en cas d’urgence. Les réseaux sociaux permettent de trouver les gens qu’on cherche mais aussi de se cacher si on n’a pas envie de répondre. Le SMS ou WhatsApp sont sans doute les plus efficaces pour joindre une personne en urgence mais c’est à utiliser avec parcimonie car c’est vraiment lié à la sphère intime. Bref, si vous cherchez à me joindre, sauf si vous êtes mon patron, surtout ne me téléphonez pas car vous risquez de ne pas être forcément bien reçu !

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.