Cet article date de plus de sept ans.

Attaque par objets connectés, intelligence artificielle... : quand la technologie fait peur

Des ampoules connectées qui se livrent à une cyber-attaque, des ordinateurs qui échangent des données dans un langage incompréhensible : certains événements récents dans l’actualité soulèvent pas mal de questions. Et de craintes.

Article rédigé par franceinfo, Jérôme Colombain
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Photo d'illustration  (ALEXANDRE MARCHI. / MAXPPP)

Attaque par objets connectés

Des ampoules et des caméras connectées qui se livrent à une cyber-attaque. Ce n’est pas de la science-fiction. Cela s’est passé il y a 15 jours. Une gigantesque attaque a impacté plusieurs grands sites web. On en sait plus aujourd’hui sur le mode opératoire. Il s’agit d’objets connectés utilisant un réseau de communication appelé ZigBee. Des pirates ont envoyé sur ce réseau une sorte de virus qui s’est répandu parmi des millions d’objets. Les équipements ainsi contaminés ont alors été utilisés pour mener l’attaque informatique elle-même. Avant, les pirates utilisaient uniquement des ordinateurs pour ce genre de méfaits. Aujourd’hui, cela peut passer par vos ampoules ou réveils connectés à la maison. Si vous aviez quelques craintes liées aux objets connectés, vous êtes servis.

Quand les ordinateurs s’échangent des secrets

Autre raison de se faire peur : des ordinateurs qui communiquent entre eux dans un langage incompréhensible par l’homme. Ce sont les "merveilles" de l’intelligence artificielle. Imaginez des ordinateurs auxquels on demande d’inventer eux-mêmes un système de chiffrement pour sécuriser les conversations. Ils font ça dans leur coin, et ça marche. Ils parviennent à échanger des messages qu’ils sont les seuls à pouvoir décoder. Cela s’est passé récemment chez Google. Voilà de quoi inquiéter les plus méfiants à l’égard de l’intelligence artificielle, tels que Steven Hawking ou Elon Musk.

Peur des technologies

Tout ce qui est nouveau, surprenant et que l’on ne comprend pas est effrayant et provoque des réactions de rejet. La peur liée aux technologies est une constante. Plusieurs livres sont parus sur ce thème. Mais ce qui fait peur au début finit souvent par se banaliser. Ces faits d’actualité semblent repousser les frontières de la technologie. Sans vouloir verser dans la philosophie de comptoir, disons que cela nous apprend à envisager de nouveaux paradigmes. Comme l‘aurait dit un certain Léonard de Vinci, "la peur naît plus vite que tout autre chose". Si cela donne parfois l’impression de jouer aux apprentis sorciers, heureusement, cela n’a jamais empêché l’homme d’innover.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.