Cet article date de plus d'onze ans.

Apple I aux enchères : le prix de la nostalgie

Un exemplaire du tout premier ordinateur Apple sera prochainement vendu aux enchères. Il pourrait atteindre la coquette somme de 180 000 dollars (144 000 Euros).
Article rédigé par Jérôme Colombain
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
  (©)

Seriez-vous prêt à dépenser plus de 140 000 Euros pour... un
ordinateur ? C'est pourtant ce qui pourrait se passer le 15 juin prochain à New
York lors d'une vente aux enchères chez Sotheby's, une vente pas comme les
autres. En effet, c'est un exemplaire du tout premier ordinateur Apple qui sera
mis en vente : l'Apple-I.

Une simple carte-mère

En fait d'ordinateur il s'agit d'une simple carte-mère, une
plaque ornée de quelques microprocesseurs et autres transistors, car, à
l'époque, l'appareil était vendu en kit comme tous les micro-ordinateurs. Il
fallait y ajouter une alimentation, un clavier et un écran de télévision.

Mais, pensez donc, ce bricolage a été réalisé par le génial Steve
Wozniak, co-fondateur d'Apple, et véritable cerveau des débuts de la marque à
la pomme ! C'était la fameuse époque du garage, le garage des parents
de Steve Jobs, où les deux jeunes gens avaient installé leur atelier. Wozniak
concevait les machines tandis que son compère Steve Jobs dictait ses exigences
et se chargeait de les vendre.

L'objet mis en vente est l'une six cartes mères Apple-I
encore en état de marche dans le monde. Celle-ci comporte bien la précieuse inscription
"Apple Computer 1". 200 exemplaires à peine ont été fabriqués.

Le prix de la nostalgie

A l'époque, en 1976, cet Apple I était vendu 666,66 dollars
pièce. 36 ans après, Sotheby's pense que cette pièce de collection pourrait atteindre
120 000 à 180 000 dollars, soit plus de 140 000 Euros. Il y a deux ans, un autre exemplaire d'Apple I était parti
aux enchères à 157 221 € !

Pour le prix, l'heureux acquéreur aura droit également à l'interface
qui servait à relier l'ordinateur à un lecteur de cassettes sur lequel on
enregistrait les programmes ainsi qu'à un manuel de programmation en Basic.

Un mémo signé Steve Jobs

Le même jour, Sotheby's mettra également en vente un mémo rédigé
de la main Steve Jobs lui-même; un mémo sans relation avec Apple toutefois puisque
cela concernait son activité d'alors au sein de la société de jeu vidéo Atari.

Ces objets, hissées aujourd'hui au rang de reliques, témoignent
des débuts de l'ère de la micro-informatique, cette époque où une poignée de bidouilleurs
ont compris avant les autres qu'ils tenaient entre leurs mains les clés de la
révolution technologique du 3ème millénaire.

Si vous voulez vous porter acquéreur : Sothebys.com 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.