Noblesse oblige, France info

Les vraies raisons du mariage de George Clooney

Mariage ou pas pour George Clooney ? On voudrait bien savoir. Franck Noblesse aussi !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© MaxPPP)

C’est vrai que la tension monte depuis février, depuis que le docteur Ross de la série Urgences et réalisateur de Monuments Men s’est fiancé avec Amal Alamuddin, l’avocate de Julian Assange, l’Australien qui a percé les secrets de la CIA, avec l’affaire Wikileaks.

Et révélé leur prochain mariage top secret. On connait la suite. Vacances cet été dans sa propriété du lac de Côme, en Italie. Depuis, les photographes scrutent le moindre mouvement à la mairie de Chelsea, à Londres, où le couple a déposé les bans. L’hôtel de ville a même dû placarder une petite affiche pour dire qu’il n’y aurait pas d’union civile vendredi dernier, histoire de faire baisser la pression.

On peut se poser la question. Le beau George a toujours préféré prendre une bière avec des copains que partager la vie quotidienne avec une femme, sauf sa mère. Il est resté célibataire pendant 20 ans, après un premier échec de vie commune. Non, la grande affaire, c’est la politique. George Clooney voudrait décrocher le poste de gouverneur de Californie, comme Arnold Schwarzenegger en son temps. Et pourquoi pas plus, puisque le parti démocrate le drague ouvertement. Pourquoi pas la Maison Blanche ? La belle Amal ne serait pas contre. Mais les Américains n’enverraient jamais un célibataire dans le Bureau ovale.

Tout est écrit noir sur blanc, comme sur le site Radar Online. Le premier qui trompe l’autre perd la garde des six enfants. Si Brad et Angie doivent divorcer et continuer leurs vies séparément, chacun repartira avec sa fortune personnelle : 240 millions de dollars pour Brad, 185 pour Angelina.

Love story à San Francisco où comment les amours de vacances durent en septembre. Cupidon aurait frappé à Frangy-en-Bresse, fin août. Le jour où le ministre de l’Economie Arnaud Montebourg a défié la ligne politique du Président Hollande.

Le lendemain, Arnaud était remercié et Aurélie Filippetti ne voulait plus administrer qu’un seul ministère, celui de l’amour. Solidaire parce que déjà "in love" avec le chantre du "made in France".

(© MaxPPP)