Mon info, France info

Mon info. La Haute-Marne repasse de 80 à 90 km/h sur certaines routes départementales

Cette mesure concerne dès jeudi 200 kilomètres de routes départementales de Haute-Marne. D'ici la fin de la semaine, ce sont 476 kilomètres qui retrouveront l'ancienne limitation de vitesse.

Echange de panneaux 80km/h et 90km/h sur une route à Wittenheim (Haut-Rhin).
Echange de panneaux 80km/h et 90km/h sur une route à Wittenheim (Haut-Rhin). (SEBASTIEN BOZON / AFP)

C'est une première en matière de sécurité routière et c'est un retour en arrière sur une mesure emblématique, à l'origine du mouvement des "gilets jaunes", l'un des éléments déclencheurs, avec la hausse du prix des carburants : la baisse de la limitation de vitesse de 90 à 80km/h sur les routes départementales.

Dès jeudi 9 janvier, certaines routes repassent à 90 km/h, la loi l'autorise désormais. Cela ne concerne pas toute la France, du moins pas encore, mais un petit bout du territoire, en l'occurrence certaines routes départementales de la Haute-Marne. Pour l'instant, cela représente 200 kilomètres de routes, mais dès la fin de la semaine, le retour des 90 km/h sera porté à 476 kilomètres de routes départementales, selon le président Les Républicains (LR) de Haute-Marne, Nicolas Lacroix.

La Haute-Marne est donc le premier endroit de France à voir refleurir les panneaux de limitation à 90 au lieu des 80. Ce qui avait mis le feu aux poudres, particulièrement en Haute-Marne justement, où le mouvement des "gilets jaunes" a été très suivi. "Ici, la voiture c'est la vie. Perdre son permis, c'est risquer de perdre son emploi", a expliqué Nicolas Lacroix, pour justifier sa décision. En ajoutant que la baisse de la limitation à 80 km/h n'avait pas eu d'effet dans son département et qu'il n'y a pas eu moins d'accidents.

Une limitation qui permet de sauver des vies

Pourtant, à l'échelle nationale, la baisse de la limitation de vitesse a épargné 206 vies en un an, selon le gouvernement. Pour autant, tout le monde ne va pas repasser à 90 km/h. Parce que c'est compliqué, les conditions sont parfois drastiques et la responsabilité morale des élus engagée. Il est donc recommandé que les tronçons rehaussés à 90 km/h soient des routes homogènes, c'est-à-dire sans gros virages, qui réduisent la visibilité des tronçons d'une longueur supérieure à 10 kilomètres sur lesquels le dépassement est interdit et qui ne sont pas empruntés par des engins agricoles. Ce qui, pour une mesure concernant le monde rural, est quand même difficile à respecter.

Echange de panneaux 80km/h et 90km/h sur une route à Wittenheim (Haut-Rhin).
Echange de panneaux 80km/h et 90km/h sur une route à Wittenheim (Haut-Rhin). (SEBASTIEN BOZON / AFP)