Cet article date de plus de neuf ans.

Le projet de réforme bancaire

écouter
Le texte sur la réforme bancaire est soumis ce mardi au vote des députés à l'Assemblée nationale. Que prévoit-il ? Pour les usagers que nous sommes, quelles sont les retombées de la réforme ? Les réponses de Maxime Chipoy, responsable du secteur bancaire au sein de l'association de consommateurs UFC-Que Choisir.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)
Les points principaux de la réforme

Le cantonnement des activités spéculatives des banques dans
une filiale, l'obligation de détailler leurs activités à l'étranger, y compris
dans les paradis fiscaux, et le plafonnement de certains frais bancaires. Les particuliers ne risqueront plus de perdre leurs économies en cas de problèmes avec les banques.

Le découvert autorisé par la banque

Le texte prévoit de plafonner les commissions prélevées par
le banquier. Une bonne chose pour les usagers par rapport à la situation
actuelle. Les commissions d'intervention qui interviennent lors d'un découvert concernent un français sur cinq qui connaît des découverts en fin de mois et avant tout les populations fragiles, qui sont 34% à être à découvert.

Les usagers les plus en difficultés ne sont pas oubliés

Le texte prévoit de garantir aux
personnes les plus en difficulté  l'accès à un compte bancaire et à des
services de base gratuits. La procédure de droit au compte permettra aux personnes qui aujourd'hui n'ont pas de compte bancaire d'en obtenir un car les démarches seront simplifiées et les certificats de refus obligatoires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.