Cet article date de plus de neuf ans.

L'incertitude en Italie

écouter
Cette semaine, la surprise est venue de la péninsule italienne. Après l'annonce par Silvio Berlusconi qu'il voulait revenir en politique, Mario Monti a déclaré qu'il pourrait démissionner de la tête du gouvernement. L'enjeu, ce sont les élections législatives prévues pour février-mars. Stefano Montefiori du quotidien italien "Corriere della Sera" et Ana Navarro Pedro du journal portugais "Visao", commentent cette actualité.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Cette double annonce a vraiment créé la surprise et les journaux italiens font des hypothèses sur ce que Mario Monti pourrait faire après son éventuelle démission : être un ministre de l'Economie dans un gouvernement de gauche par exemple ? Cette situation ne concerne pas que l'Italie, c'est bien un sujet européen. La preuve, l'annonce de M. Monti a rendu les marchés financiers plus nerveux.

En attendant, les dirigeants européens le soutiennent et font comprendre à Silvio Berlusconi qu'ils ne souhaitent pas son retour.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.