Cet article date de plus de cinq ans.

Les Informés. Marion Maréchal-Le Pen "joue son agenda personnel... et politique"

écouter (27min)

Les invités des Informés ont évoqué mercredi soir le retrait de la vie politique de Marion Maréchal-Le Pen, mais aussi l'avenir de Manuels Valls, convoqué par la commission des conflits du Parti socialiste. 

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Marion Maréchal-Le Pen à Bayonne, le 11 avril 2017. (IROZ GAIZKA / AFP)

Ségolène Royal aux "confins de l'indécence" ? 

Valérie Debord, porte-parole Les Républicains et vice-présidente de la région Grand Est, était l'invitée des Informés de franceinfo. Elle a accusé Ségolène Royal d'être "aux confins de l'indécence". Quelques heures plus tôt, la Ministre de l'écologie a reproché à Manuel Valls de "polluer une semaine très importante" en proposant ses services à son ancien Ministre de l'économie, devenu président, Emmanuel Macron.

"Manuel Valls est un ancien Premier ministre de la France", a argumenté Valérie Debord. "Il incarne quelque chose. Ça veut dire quelque chose dans ce pays. Madame Royal, on voit bien qu’elle est dans une posture de recherche de poste, d’adoubement". Selon elle, la Ministre "surjoue" une "espèce de fausse candeur et de fausse loyauté envers Monsieur Macron", et elle est "très au-delà de ce qu'il faut faire pour un plat de lentilles". 

Le "mauvais coup" de Marion Maréchal-Le Pen

Marion Maréchal-Le Pen renonce à la vie politique. Elle l'a annoncé mardi 9 mai et ne briguera donc pas un second mandat de députée du Vaucluse. Elle a avancé des raisons personnelles mais certains, à l'image de son père, y voit une "désertion", quelques jours après la défaite de Marine Le Pen à la présidentielle. Alexis Massart, politologue, a admis "un mauvais coup" pour le Front national. "On avait vraiment quelqu'un de brillant avec Marion Maréchal-Le Pen." a-t-il développé.

Elle incarnait aussi une voie particulière au sein du FN. Elle était en train de forger sa propre identité.

Alexis Massart, politologue

à franceinfo

"Elle joue là son agenda personnel... et politique. Elle sort du jeu officiel du FN au moment où il va y avoir des règlements de compte. Elle va les laisser se débrouiller." ... pour mieux revenir aux prochaines présidentielles a estimé le politologue. Cette pause lui permettra de "se présenter comme une politique qui a travaillé, et qui n'a pas passé sa vie dans un parti." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.