Les enfants des livres, France info

Quatre histoires d'amour pour les 7-16 ans

La Saint-Valentin joue les prolongations aujourd'hui dans " Les enfants des livres", avec trois romans et un album qui explorent le sentiment amoureux, pour les 7-16 ans.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

On commence dès 7 ans avec la réédition du merveilleux album d’Alain Serres et Olivier Tallec Je vous aime tant. Une méditation tendre et poétique sur la permanence du sentiment. Fil conducteur : une lettre d’amour qu’envoie de son écriture maladroite Gaétan, 6 ans, à Laura, la voisine d’en face. Mais à peine glissée dans la boîte aux lettres, l’enveloppe s’échappe et commence un hallucinant voyage autour du monde et autour du siècle. Finira-t-elle par arriver à destination ? Réponse dans ce classique publié par Rue du Monde.

Ecrire plutôt que dire. C’est également le point de départ de Qui veut le cœur d’Artie Show – en deux mots - ; vivifiant et intelligent roman pour les 10 ans et plus signé Emmanuel Trédez. Au départ, un quatuor de collégiens, journalistes en herbe ; ils se mettent en tête de démasquer le mystérieux auteur de poèmes d’amour qui déclare sa flamme, anonymement, à plusieurs filles du collège. Un texte joliment écrit, qui alterne les registres – la lettre, le journal intime, le dialogue, l’article, le récit. Et qui conduit à un joli dénouement. C’est chez Nathan.

(©)

Mélange de registres et richesse stylistique également dans notre troisième ouvrage : Marie Sellier, prolifique auteur d’ouvrages sur l’Art pour les enfants, choisit avec bonheur la forme romanesque pour plonger les lecteurs à partir de 12 ans dans l’intimité d’une des plus célèbres passions de l’histoire, celle qui unit les sculpteurs Auguste Rodin et Camille Claudel. Un roman donc, mais tout ou presque est vrai dans cette magistrale exploration de la vie et de l’œuvre de ces deux géants. Le titre : Cœur de pierre, et c’est aussi chez Nathan.

Enfin l’amour en mode « girly » et l’on se tourne vers les Américains, maîtres incontestés du genre pour suggérer Anna et le French Kiss de Stephanie Perkins, traduit par Camille Bocquillon. 370 pages rondement menées à base de dialogues, d’échanges de mails et de clins d’œil au lecteur pour savoir si Etienne et Anna s’aimeront, le tout avec une petite saveur d’Amélie Poulain – Paris, que découvre l’américaine Anna à l’occasion d’une année d’études à l’étranger, est un personnage à part entière du roman, à lire dès 12 ans chez De La Martinière Jeunesse.

(©)
 

(©)