Les choix de France Info, France info

Coeur artificiel de Carmat : un pari fou lancé il y a 25 ans

C'est un espoir pour les dizaines de milliers de personnes qui souffrent de problèmes cardiaques. Un coeur entièrement artificiel devrait pouvoir être testé sur l'homme. Un coeur créé par des chercheurs français. C'est l'enquête du Nouvel Observateur, cette semaine.

(©)

"Le coeur artificiel total Carmat pourrait, sous
réserve de la réussite des essais cliniques à effectuer, sauver chaque année la
vie de dizaines de milliers de patients tout en leur assurant une absence de
risque de rejet et une qualité de vie sans équivalent
," assure la société à
l'origine du projet. Carmat se présente comme une pompe cardiaque totalement
implantable dans la cage thoracique, "reproduisant au plus proche la forme
et les fonctions essentielles du coeur humain
."

C'est un "pari complètement fou" lancé il y a 25
ans, écrit Sophie des Déserts, du Nouvel Observateur . Un pari en passe d'être
gagné. "Cette incroyable quête a été lancée au départ par le Professeur
Carpentier, un ponte de la chirurgie cardiaque. Son pari : essayer de mimer
un cœur humain en étant au plus près de la nature.
"

L'obtention des autorisations

La société Carmat, qui développe ce projet de coeur
artificiel, a obtenu les autorisations de quatre centres de chirurgie cardiaque
étrangers pour effectuer les premières implantations chez l'homme
. Pour l'instant,
l'Agence nationale de sécurité du médicament refuse de donner son accord car
elle considère qu'il y a encore trop de risques.

"La réglementation européenne fait que pour avoir l'agrément
de mise sur le marché européen, il faut des essais cliniques qui aient été faits
en Belgique, en Pologne, en France ou en Espagne
", explique Philippe Pouletty,
médecin et mécène, l'un des financeurs de ce projet. "Je ne suis pas pour
le principe de précaution, je suis un chantre de l'innovation.
"

(©)