Cet article date de plus de huit ans.

Sélection livres de poche été 2013 (2e partie)

écouter (5min)
Christophe Ono-dit-Biot nous livre la suite de sa sélection de livres de poche.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
 (©)

Super triste histoire d'amour , de Gary
Shteyngart, chez Points Seuil

L'histoire se déroule dans un futur proche, peut-être dans
15 ans, un futur où les Etats-Unis sont une dictature en faillite, qui se
définit encore comme le pays de la liberté mais où Manhattan est constellée de
barrages de contrôles avec des militaires armés. Un monde où il faut se bourrer
d'antioxydants pour paraître jeune et en pleine forme, un monde où les livres
sont considérés comme des objets répugnants.

Un monde, aussi, surtout, où tout le monde porte autour du
cou un petit objet, l'Apparat, une sorte de Smartphone qui permet de
communiquer avec les autres et qui diffuse, en permanence, un flux de datas sur
vous, votre métier, votre revenu, votre taux de cholestérol, et même votre
coefficient de "baisabilité".

Ce roman est formidable, drôle, grinçant, satirique,
politique, sexuel amoureux, écrit par un auteur au nom imprononçable, mais
derrière lequel se cache l'un des meilleurs jeunes écrivains américains
d'aujourd'hui.

Quatre enterrements et un mariage , de Mathieu
Noli, au Livre de Poche

Ce premier roman du jeune auteur français, Mathieu Noli, est
un livre tout à fait mordant et réjouissant qui va ravir tous ceux qui
détestent les parisiens bretonnants qui enfilent vareuses et sabots dès qu'ils arrivent
à Paimpol, tous ceux qui ont des familles envahissantes, notamment des frères
impossibles, tous ceux qui en ont assez qu'on leur dicte la façon de se
comporter en société.

Dans ce livre on rencontre une famille, les Kerniguet, dominée
par un patriarche, Christobal de Kerniguet, roi des businessmen qui s'est
employé à couler une entreprise tous les trois ans, et qui s'est reconverti
dans la sculpture de phallus. Il va mourir, et laisser à ses trois fils le soin
épineux de régler l'héritage. Trois fils, c'est à dire autant de raisons de se
déchirer.

Qui sont-ils ? D'abord, l'arrogant Ronan, manager à succès,
Paul, un informaticien à la piètre carrière, et le gentil Archibald, qui a
atterri dans le journalisme après des années de bohème. Les deux aînés sont
mariés, Ronan à une héritière squelettique qui pourrit leurs jumeaux, Paul à
une emmerdeuse de compétition. Autour vous mettez une tante entourée de chats
et de gourous, et tout est prêt pour une succulente comédie familiale et une
satire sociale aux petits oignons sur la famille, le culte des apparences, de
l'argent, les prétentions sociales. Un régal.

La femme et le pantin , de Pierre Louÿs, chez
Payot

Pierre Louÿs est l'un des écrivains les plus stylés et
les plus impertinents de la fin du XIXe siècle et du début XXe, un homme
d'avant garde, qui s'intéressait aussi bien à l'érotisme qu'à la photographie,
et parfois aux deux en même temps, et il a écrit le grand roman de la
dépendance amoureuse qui s'intitule La Femme et le pantin .

Il raconte comment, à Séville, un français tombe sous le
charme d'une belle Andalouse, Conception Perez. Alors qu'André obtient enfin un
rendez-vous, et qu'il le raconte à son ami Mateo, ce dernier sursaute et lui
raconte son histoire : il a bien connu cette femme, dont il est devenu le
pantin.  Alors c'est magnifique, c'est l'Espagne,
ce sont les danses nues au cabaret, la passion ravageuse, torride, les
avalanches de neige dans les Pyrénées, des fontaines de désir, les femmes qui
vous rendent esclave de leur beauté avec des raffinements de cruauté.

Ce grand roman de l'amour a été adapté au cinéma par Julien
Duvivier, puis Bunuel sous le nom de Cet obscur objet du désir. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.