VRAI OU FAUX. Les résultats des établissements privés sont-ils meilleurs que ceux du public ?

En pleine polémique après les propos de la ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, le député Les Républicains Philippe Juvin affirme que le niveau dans les établissements privés est meilleur que dans ceux du public, en mettant en avant les évaluations de 6e. C’est vrai, même s’il existe aussi d’autres indicateurs.
Article rédigé par franceinfo, Lise Roos-Weil
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Lors des résultats des évaluations de français en 6e, le score moyen d’un élève du privé est 32 points supérieur à celui d’un élève du public (photo d'illustration, le 18 mai 2020). (MAXIME JEGAT / MAXPPP)

Le débat public-privé enfle, en pleine polémique sur la scolarisation des enfants de la nouvelle ministre de l’Éducation nationale. Amélie Oudéa-Castéra a expliqué que ses enfants avaient été inscrits dans le privé à cause "d’un paquet d’heures non remplacées". Interrogé sur France 2, le député Les Républicains Philippe Juvin a affirmé lundi 15 janvier qu’il y avait un "vrai problème" de différence de niveaux entre les établissements privés et ceux du public : "En 6e, un texte de 200 mots est compris par 56% des élèves à peine, et les résultats du privé sont meilleurs que ceux du public", a insisté l’élu. Le député de l’Essonne met en avant les résultats des évaluations de 6e de la dernière rentrée scolaire, 2023-2024. Est-ce vrai ? Les élèves du privé s’en sortent-ils mieux ?

Des meilleurs résultats dans le privé aux évaluations en 6e

C’est vrai. Si on prend les résultats des évaluations de français en 6e, le score moyen d’un élève du privé est 32 points supérieurs à celui d’un élève du public. Lors de ces évaluations, les collégiens répondent à des questions de compréhension de texte et de lexique. Ils ne sont pas notés sur 20 comme une évaluation classique. Ils obtiennent un score global, environ autour de 200 et 300 points, sur la même base que les classements internationaux, type PISA, mais certains élèves obtiennent moins ou plus de points. Le score moyen, tout établissement confondu, s’élève à 256,7 points. Dans le privé, le score moyen atteint 272,6 points, contre 240,5 dans le public. Si on compare les élèves du privé avec ceux des collèges du réseau d’éducation prioritaire, là l’écart se creuse encore plus : le score moyen dans le privé est presque 50 points plus élevés.

Un taux de réussite de 98% au baccalauréat dans le privé, 94% dans le public

Qu’en est-il pour le reste de la scolarité : à la fin du collège et du lycée ? Là aussi, les résultats dans le privé sont meilleurs, mais c’est moins criant. Le taux de réussite au baccalauréat filière générale et technologique dans le privé atteint 98%, contre 94% dans le public, d’après les dernières données complètes accessibles du ministère de l’Éducation nationale, en 2022. Dans les deux cas, le taux de réussite reste élevé. Le taux de mention est aussi plus élevé dans le privé que dans le public. Les notes obtenues sont donc dans l’ensemble meilleures dans le privé. Au collège, 97% des élèves du privé décrochent leur brevet, dix points de plus que dans le public.

Les résultats sont meilleurs dans le privé mais, comme le souligne la Cour des comptes dans son dernier rapport sur le sujet, les enfants venant de milieux aisés y sont plus nombreux : les élèves venant de familles favorisées ou très favorisées représentaient 55,4% des effectifs en 2021, contre 32,3% dans le public. C’est la principale raison avancée pour expliquer ces écarts de résultats.

Un outil complémentaire pour mesurer la progression des élèves

Mais l’évaluation des performances d’un établissement n’est pas une "conception unique", insiste le ministère : "Les palmarès et les classements n’ont guère de sens". L’éducation nationale se base donc aussi sur ce qu’elle appelle l’indicateur de valeur ajoutée. Cet outil calcule la différence entre les résultats obtenus, au brevet ou au baccalauréat, et les résultats attendus, notamment à partir du profil sociodémographique des élèves et de leur niveau initial. Cet indicateur combine plusieurs facteurs pour tenter d’avoir une vision plus globale de la performance d’un établissement. Il permet aussi de mesurer la progression des élèves. Il n'est pas pertinent de comparer cet indicateur dans sa globalité, mais chaque parent peut trouver, sur le site du ministère de l’Éducation nationale, le résultat pour l'école de son enfant, et ainsi évaluer les performances de l'établissement, au-delà des simples résultats aux examens.

Soyez les premiers informés des résultats officiels du BAC

toutes les dates et actualités

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.