VRAI OU FAUX. Les cyclistes sont-ils obligés de rouler sur les pistes cyclables ?

La vidéo d'une verbalisation d'un cycliste parisien pose la question de ce que les vélos ont le droit de faire ou non. Une révision du Code de la route s'impose.
Article rédigé par Armêl Balogog
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min
Une cycliste sur une piste cyclable à Paris, le 4 septembre 2021. (- / AFP)

La vidéo tourne dans la petite communauté des cyclistes sur les réseaux sociaux et elle pose une question que tous les usagers de la route se sont forcément posés ces derniers temps, avec l'augmentation du nombre de vélos : les cyclistes sont-ils obligés de rouler sur les bandes et les pistes cyclables ?

La vidéo publiée sur X, anciennement Twitter, dimanche 17 septembre est filmée depuis le vélo. On y voit un cycliste circuler sur la chaussée, boulevard Auguste Blanqui à Paris. Des coups de klaxon se font entendre, une voix féminine l'interpelle, une voiture de police ralentit à sa hauteur et une voix masculine lui indique que la mairie de Paris a créé des pistes cyclables pour les vélos. Le cycliste répond : "Oui, mais ce n'est pas obligatoire". Les policiers assurent que si. S'en suit un débat où chacun campe sur ses positions. Les agents finissent par verbaliser le cycliste. Mais qui avait raison ?

Les pistes cyclables, pas forcément obligatoires

En vérité, c'est le cycliste qui avait raison et voici pourquoi. Le Code de la route prévoit les deux situations, parfois les bandes et les pistes cyclables sont obligatoires, mais le plus souvent elles ne le sont pas. Tout dépend de la forme des panneaux de signalisation.

Les pistes cyclables sont indiquées par des panneaux représentant un vélo blanc sur fond bleu. Quand la piste est obligatoire, ce panneau est rond. Quand elle ne l'est pas mais est simplement conseillée, le panneau est carré. En l'occurrence, sur la vidéo, les panneaux sont carrés, le cycliste avait donc le droit de ne pas rouler sur la piste cyclable, comme il a essayé de l'expliquer aux agents. Il pourra contester sa verbalisation.

Les panneaux de signalisation à connaître à vélo. (CAPTURE D'ECRAN SITE DE LA SECURITE ROUTIERE)

Pas de voitures sur les pistes cyclables

Notons qu'à l'inverse, les véhicules motorisés, qu'il s'agisse de voitures, de camions ou de camionnettes, n'ont pas le droit de circuler sur les voies réservées à d'autres catégories de véhicules ( article R412-7 du Code de la route). Ils n'ont pas non plus le droit de s'y arrêter. Tout cela est passible d'une amende de 135 euros.

Seules exceptions, les engins d'entretien et les véhicules de secours peuvent y passer, voire s'y arrêter, dans le cadre de leur travail. Ces derniers doivent avoir allumé leur sirène ou leur gyrophare, comme le précise l' article R432-1 du Code de la route. En mars 2023, la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris estimait d'ailleurs que la multiplication des pistes cyclables dans la capitale après le début de la pandémie de Covid-19 en 2020 avait permis de réduire le temps d'intervention des pompiers, qui restent moins coincés dans les bouchons et peuvent arriver plus vite sur place, comme le rapportait Le Parisien . Ne pas se garer sur les pistes cyclables permet donc, aussi, d'aider les secours.

Des exceptions pour les scooters et les piétons

En principe, les scooters et autres deux-roues ne peuvent pas non plus circuler sur les bandes et les pistes cyclables, sauf si un panonceau les y autorise. C'est un petit panneau blanc rectangulaire sur lequel une mobylette noire est dessinée. Ce panonceau s'accroche en général sous le panneau rond ou carré indiquant la piste cyclable. 

Panonceau à usage des scooters (CAPTURE D'ECRAN WIKIPEDIA)

De la même façon, les piétons ne peuvent marcher sur une bande ou une piste cyclable que s'ils ne peuvent pas faire autrement. Et les vélos ne peuvent pas rouler sur les trottoirs, sauf sur une bande cyclable qui passerait sur un trottoir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.