VRAI OU FAUX. Emploi des seniors : est-ce vrai que seul un tiers des 60-64 ans travaillent ?

Alors que le gouvernement envisage une nouvelle réforme de l'assurance chômage, la ministre du Travail Catherine Vautrin assure que chez "les 60-64 ans, 33% des personnes sont en emploi". La patronne de la CGT, Sophie Binet, affirme de son côté que le taux d'emploi des seniors en France est "deux fois moindre que la moyenne de l'OCDE".
Article rédigé par Lise Roos-Weil
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le taux d'emploi des seniors de 55 à 64 ans est de 57% en France (phtoto d'illustration, le 13 janvier 2023). (XAVIER LEOTY / MAXPPP)

Alors que le gouvernement envisage une nouvelle réforme de l'assurance chômage, pour en durcir les droits, et alors que les discussions entre syndicats et patronaux sur l'emploi des seniors sont toujours en cours, une question se pose : les seniors sont-ils encore nombreux à travailler ? Là-dessus, la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarité, Catherine Vautrin, et la secrétaire générale de la CGT, Sophie Binet, partagent un même constat. "Aujourd'hui, 33% des 60-64 ans sont en emploi, vous m'accorderez qu'il y a un peu de marge", a lancé la ministre sur France 2. "La France a le taux d'emploi des seniors parmi les plus faibles des pays de l'OCDE, il est deux fois moindre que la moyenne", a affirmé de son côté Sophie Binet. Vrai ou faux ?

Quelque 36,2% des 60-64 ans sont en emploi

C'est vrai qu'un tiers des 60-64 ans travaillent. Quelque 36,2% précisément de cette catégorie d'âge étaient en emploi en 2022, selon les derniers chiffres publiés par la Dares, le service statistique du ministère du Travail. C'est deux fois moins que le taux d'emploi dans la population générale, en âge de travailler, qui s'établissait à 68,6% à la fin du 1er trimestre 2023, pour les 15-64 ans. Ça ne veut pas dire que tous ceux qui ne travaillent pas sont au chômage : certains sont à la retraite anticipée ou considérés comme invalides, ils ne peuvent pas travailler à cause de problèmes de santé.

Même si le taux d'emploi des 60-64 ans est présenté comme faible par la ministre, il remonte depuis 20 ans, "en lien notamment avec les réformes des retraites allongeant les durées de cotisation puis reculant l’âge d’ouverture des droits", écrit la Dares. En 2001, 10% des 60-64 ans travaillaient.
Le taux d'emploi chute en réalité à partir de 60 ans. Si l'on regarde la catégorie d'âge précédente, les 55-59 ans, ils sont plus de 7 sur 10 à travailler (76,4% en 2022). C'est parce que la transition vers la retraite est souvent progressive, et parce que pour ceux qui se retrouvent sans emploi il est très difficile d'en retrouver un passé 60 ans, surtout pour les ouvriers et les employés.

Le taux d'emploi des seniors en France en-dessous de la moyenne de l'OCDE, mais pas deux fois moins élevé

Le taux d'emploi des seniors est-il deux fois moins élevé en France que dans les autres pays de l'OCDE, comme l'affirme la secrétaire générale de la CGT, Sophie Binet ? C'est faux, disons que c'est exagéré. On parle là des seniors dans leur ensemble, les 55-64 ans. En 2022, ils étaient 57% en France à travailler, contre 63% pour la moyenne des pays de l'OCDE. Le taux d'emploi des 55-64 ans n'est donc pas deux fois moins élevé en France.

Nous nous situons néanmoins dans la fourchette basse, aux côtés de la Belgique, l'Espagne ou l'Italie. Au contraire, la Norvège, la Suède ou encore l'Allemagne sont les champions de l'emploi des seniors. Au Japon, ce sont même près de 8 seniors sur 10 qui travaillent encore.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.