Le vrai du faux. Une personne meurt-elle du Covid-19 toutes les dix minutes aujourd'hui en France ?

écouter (81min)

Selon le ministre de la Santé, le coronavirus continue de circuler aujourd'hui en France si bien qu'un malade du virus meurt toutes les dix minutes. Sauf que c'est faux.

Article rédigé par
Mathilde Bouquerel - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de la Santé, François Braun, le 2 novembre 2022, à Paris.  (THOMAS SAMSON / AFP)

Dans un long entretien, le ministre de la Santé François Braun a répondu aux questions de lecteurs au journal Le Parisien-Aujourd'hui en France. Le ministre de la Santé y affirme notamment qu'il faut absolument continuer à s'isoler quand on testé positif au coronavirus car aujourd'hui "une personne meurt encore du Covid toutes les dix minutes en France".

>> Chiffres du Covid-19 : morts, hospitalisations, vaccins... Suivez l’évolution de l'épidémie en France et dans le monde

Pourtant, cette affirmation est fausse. Pour vérifier le calcul du ministre, nous nous sommes rendus sur le site internet de Santé Publique France. Chaque semaine, l'organisme publie le nombre de patients atteints du Covid-19 morts à l'hôpital et, de manière moins régulière, la même donnée dans ce qu'on appelle "les établissements médico-sociaux" comme les Ehpad par exemple.

Un mort toutes les 27 minutes

Pour la première semaine de novembre, il y a eu 356 décès de patients atteints du Covid à l'hôpital. Pour les établissements médico-sociaux, le dernier bilan date de la dernière semaine d'octobre : il y avait eu 18 décès de patients atteints du Covid ce qui fait donc 374 en tout sur une semaine soit environ 53 morts par jour. Cela fait donc un mort toutes les 27 minutes, et non toutes les 10 minutes comme le dit le ministre de la Santé. À moins bien sûr qu'il ait accès à d'autres données, mais nous l'avons contacté et le ministère ne nous a pas répondu.

Ce qui est sûr en tout cas, c'est que l'épidémie n'est pas terminée. Le virus circule toujours puisque ce lundi 14 novembre, Santé Publique France comptabilisait plus de 27 000 nouveaux cas en sept jours. C'est un tiers de plus que la semaine précédente. Et dans la dernière semaine de novembre, plus de 3.500 personnes malades du Covid ont dû être hospitalisées.

D'ailleurs, et c'est ce que conclut le Conseil scientifique dans son dernier avis de juillet dernier, il est probable que le Covid devienne une maladie saisonnière, avec des poussées épidémiques, comme le rhume et l'angine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.