Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. Non, l’embauche au statut à la SNCF n’est pas déjà en train de disparaître

L’Assemblée nationale a voté le mois dernier la fin de l’embauche au statut des cheminots à partir du 1er janvier 2020. Un des motifs de contestation des syndicats. Mais la députée LREM Lauriane Rossi affirme que l'embauche au statut a déjà commencé à disparaître.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La députée La République en marche Laurianne Rossi, le 25 juillet 2017, lors d\'une séance à l\'Assemblée nationale.
La députée La République en marche Laurianne Rossi, le 25 juillet 2017, lors d'une séance à l'Assemblée nationale. (MAXPPP)

En plein bras de fer entre le gouvernement et les syndicats de la SNCF un point de crispation demeure : la fin de l’embauche au statut des cheminots. La mesure, votée en avril par les députés, sera mise en place dès le 1er janvier 2020. Sur franceinfo, la députée LREM des Hauts-de-Seine, Lauriane Rossi, a affirmé que de toutes façons l’embauche au statut était déjà en voie de disparition.

"C’est une politique, cette extinction du statut qui est d’ores est déjà engagée par la SNCF. Moi je travaillais chez SNCF réseau avant d’être élue. Et je n’étais pas au statut. Parce qu’il faut savoir que tous les plus de 30 ans étaient recrutés sous le régime de droit commun comme contractuel. Il s’agit de généraliser une pratique qui était d’ores et déjà insufflée par la SNCF".

90% des effectifs de la SNCF embauché au statut

Un peu de contexte. Il y a effectivement à la SNCF des employés au statut qui coexistent avec des contractuels. Sauf que les agents au statut représentent aujourd’hui l’écrasante majorité avec un peu plus de 90% de l’effectif total de la SNCF. Donc même si les embauches au statut sont supprimées il se passera beaucoup d’années avant que tout le monde soit sous contrat de droit privé dans l’entreprise.

C’est faux. Le statut n’a pas commencé à disparaître puisque si on regarde les embauches sur 6600 recrutements en 2016 à la SNCF, 60% ont été faites au statut contre 40% en contractuel. Les embauches se font donc encore largement au statut et l’augmentation des effectifs contractuels n’a franchement rien à voir avec une suppression pure et simple du statut comme celle qui entrera en vigueur en janvier 2020. Ceci dit, Lauriane Rossi a raison sur un point. A partir de 30 ans, un cheminot ne peut plus être embauché au statut même s’il y a des exceptions.

La députée La République en marche Laurianne Rossi, le 25 juillet 2017, lors d\'une séance à l\'Assemblée nationale.
La députée La République en marche Laurianne Rossi, le 25 juillet 2017, lors d'une séance à l'Assemblée nationale. (MAXPPP)