Le vrai du faux, France info

"La France, championne d'Europe du plus faible taux de syndiqués"

D'après Benoît Hamon, la situation actuelle des syndicats en France ne permet pas de peser efficacement face aux employeurs dans les entreprises. A relativiser.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Benoît Hamon affirme que la France a le taux de syndicalisation le plus faible d'Europe © Maxppp)

La France est effectivement dans le bas du tableau européen si l'on regarde les taux de syndicalisation. En Europe, seule l'Estonie fait moins bien que nos 7,7% de syndicalisation (chiffre OCDE 2012).... très loin des 68% de syndicalisation en Finlande, par exemple. 

{% embed infogram taux_syndicalisation_ocde" style="color:#989898!important;text-decoration:none!important;"> Taux syndicalisation OCDE
Create your own infographics

%} Ceci dit, il faut contextualiser ce mauvais classement européen. D'abord parce que les pays les plus syndiqués de l'UE, pays nordiques ou Belgique, sont aussi ceux dans lesquels l'adhésion à un syndicat conditionne beaucoup d'avantages pour les salariés comme l'accès à l'assurance chômage ou l'assurance maladie. 

Autre élément à prendre en compte : en France, les négociations menées par les syndicats s'étendent en général à tous les salariés. Donc pas besoin donc d'être syndiqués pour bénéficier de l'action syndicale, ce qui est le cas dans d'autres pays.

Un fort taux de présence en entreprise

Par ailleurs, ce n'est pas parce que le taux de syndicalisation est faible en France que les syndicats sont absents des entreprises. "En 2005, 56% des salariés déclaraient qu'un ou plusieurs syndicats étaient présents dans leur entreprise ou administration, contre 50,3% en 1996", d'après une note du Trésor publiée en 2014. Un taux de présence qui classe la France à la dixième place européenne. 

Concernant l'écart du nombre de salariés syndiqués entre la France et la Grande-Bretagne, Benoît Hamon est également plutôt dans le vrai. Il y a 6,5 millions de syndiqués au Royaume-Uni contre 1,8 million en France, d'après les derniers chiffres disponibles de l'OCDE. Mais cet écart n'a rien de neuf. Il n'a pratiquement pas bougé depuis le début des années 60, au moins.

{% embed infogram salaries_syndiques_en_france_et_au_royaume_uni_en_milliers" style="color:#989898!important;text-decoration:none!important;"> Salariés syndiqués en France et au Royaume-Uni, en milliers
Create line charts

%}  

(Benoît Hamon affirme que la France a le taux de syndicalisation le plus faible d'Europe © Maxppp)