Le vrai du faux, France info

François Hollande a-t-il dit vrai lors de sa conférence de presse ?

Au lendemain de la quatrième conférence de presse de François Hollande à l'Elysée, le Vrai du faux se penche sur trois morceaux choisis : "neuf millions de contribuables, soit le tiers des personnes soumises à l'impôt sur le revenu", "l'Allemagne a mis plus de dix ans" pour s'en sortir économiquement et "les deux temps du quinquennat prévus dès le discours du Bourget".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(François Hollande affirme notamment que l'Allemagne a mis plus de dix ans pour se redresser économiquement © Maxppp)

1. "Une baisse de prélèvements qui représentera neuf millions de contribuables, c'est le tiers des contribuables (soumis) à l'impôt sur le revenu"

Cette déclaration tranche avec une phrase prononcée par Manuel Valls mercredi dernier sur France Inter : "L'impôt sera allegé pour six millions de ménages, soit un tiers des contribuables effectivement imposés ". Qui dit vrai ? L'an dernier, d'après les chiffres de la direction générale des finances publiques, 19,2 millions de Français étaient effectivement imposables. Le tiers représente donc plus de 6,4 millions de foyers fiscaux. Manuel Valls oublie donc environ 500 milles foyers fiscaux quand François Hollande en rajoute 2,5 millions.

2. "Mais que l'on ne nous demande pas de faire en cinq ans ce que nos amis allemands ont realisé en plus de 10 ans "

Il a fallu beaucoup moins de temps à l'Allemagne pour redresser une situation économique compliquée. En 2003. le chancelier Schröder lance une série de réforme baptisée "Agenda 2010" alors que le pays est très endetté, se retrouve en récession et compte plus de quatre millions de chômeurs. Trois ans plus tard, la croissance était de 3%, avec des comptes publics à l'équilibre. Quant au chômage, il est passé en l'espace de huit ans de 10% à 6%.

3. "J'avais prévenu : deux ans et demi de redressement, deux ans et demi pour redistribuer. Reportez-vous à un très bon discours, celui du Bourget. "

Le meilleur moyen de vérifier cette phrase, c'est en encore de lire ce discours du Bourget, prononcé le 22 janvier 2012 : "Le quinquennat s'ouvrira sur des réformes de structures. Celles qui constitueront un redressement : la réforme fiscale, le pacte éducatif, la décentrailsation. Nous traiterons aussi les urgences comme le chômage et la santé. Et c'est ensuite que nous pourrons redistribuer ce que nous aurons créé". François Hollande a donc raison de dire qu'il avait prévenu sur les deux temps de son quinquennat, même s'il ne précisait pas la durée de ces périodes. Par ailleurs, la réforme fiscale et celle sur la décentralisation n'ont toujours pas été menées. Et le chômage est toujours une urgence.

Sources :

 

Manuel Valls annonce la suppression de la première tranche d'impôt

Le rapport 2013 de la direction générale des finances publiques

Le taux de chômage en Europe depuis 1999 (Insee)

Les taux de croissance de l'Allemagne depuis 1980 (Banque mondiale)

Vidéo : le discours du Bourget de François Hollande le 22 janvier 2012

Le plus numérique du Vrai du faux 

Des centaines de personnes à travers le monde s'emballent sur le pont trampoline qui traverse la Seine à Paris : 

Ce pont n'existe évidemment pas. C'est un projet imaginé par le cabinet d'architecture Atelier Zündel Cristea pour l'édition 2012 du concours international d'architecture Arch Triumph.

(François Hollande affirme notamment que l'Allemagne a mis plus de dix ans pour se redresser économiquement © Maxppp)