Le vrai du faux, France info

Église catholique : 100 prêtres ordonnés pour 800 disparus chaque année ?

Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la Conférence des évêques de France, tire la sonnette d'alarme : "On manque de vocations" au sein de l'Église. Une réalité. Mais une partie des chiffres avancés est un peu exagérée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Mgr Bernard Podvin dit-il vrai sur la crise des vocations au sein de l'Église catholique ? © MAXPPP)

"On manque de vocations... Quand on ordonne 100 prêtres par an et qu'il en meurt 800 par an pour le territoire français, c'est évident. Le déficit il est là, il est criant ". À l'occasion, symbolique, de Noël, Mgr Bernard Podvin tire la sonnette d'alarme. Le porte-parole de la Conférence des évêques de France s'inquiète, comme beaucoup au sein de l'Église catholique, de la crise des vocations. Et, à vrai dire, les chiffres qu'il avance sont inquiétants, vrais en ce qui concerne le nombre d'ordinations mais exagérés au niveau des décès.

Le nombre d'ordinations ne cesse en effet de baisser. Depuis trois ans, il est passé sous la barre des 100, pour s'établir cette année à un niveau historiquement bas de 82, arrêté à la fin du mois de juin, une période faste en ordinations. En revanche, on parlera plutôt d'environ 500 départs en retraite ou décès chaque année, selon les statistiques de la Conférence des évêques. Et tout cela dans une France qui compte de moins en moins de prêtres ; un peu plus de 13.000, soit à peu près un pour 5.000 habitants. On en comptait deux fois plus il y a seulement vingt ans.

(Les chiffres du catholicisme en France © IDÉ)

Une tendance mondiale inverse

La tendance française, et par extension européenne, ne se reproduit pas au niveau mondial, bien au contraire. Selon le très officiel Annuaire statistique de l'Église catholique, publié chaque année par le Vatican, le nombre de catholiques dans le monde s'établissait en 2012 à 1,228 milliard. Une croissance d'1,15 % par rapport à l'année précédente, portée particulièrement par l'Amérique du Sud et l'Afrique, où le nombre de prêtres augmente plus ou moins considérablement.

D'ailleurs, les diocèses français ont de plus en plus besoin de prêtres étrangers, pour accomplir les nombreuses tâches du quotidien. Ils viennent dans leur immense majorité d'Afrique. La crise des vocations nécessite aujourd'hui de trouver des solutions. Et l'on entend à nouveau parler avec insistance du célibat des prêtres, ou de l'accès de la prêtrise aux femmes...

(Les catholiques dans le monde © IDÉ)

Sources

Statistiques de l'Église catholique en France , Conférence des évêques

Annuaire statistique de l'Église, site Internet du Vatican

La carte de France des prêtres, La Croix

(Mgr Bernard Podvin dit-il vrai sur la crise des vocations au sein de l'Église catholique ? © MAXPPP)