Le vrai du faux, France info

Covid-19 : les enseignants britanniques reçoivent-ils des auto-tests à faire chez eux ?

L'urgentiste Philippe Juvin assure que les enseignants britanniques reçoivent des auto-tests directement chez eux pour se dépister au Covid-19. Ces auto-tests existent en effet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une Londonienne pratique un auto-test pour se dépister au Covid-19, le 20 janvier 2021
Une Londonienne pratique un auto-test pour se dépister au Covid-19, le 20 janvier 2021 (DOMINIKA ZARZYCKA / NURPHOTO)

Philippe Juvin, chef des urgences de l'Hôpital européen Georges Pompidou à Paris et maire Les Républicains de La Garenne-Colombes, dans les Hauts-de-Seine, affirme sur franceinfo qu'au Royaume-Uni, confiné depuis plusieurs semaines pour lutter contre les contaminations au Covid-19 et à ses variants, "les enseignants reçoivent chez eux des "home tests", depuis une semaine, et ont de quoi se tester deux fois par semaine. C'est mieux que rien, une fois tous les jours ce serait mieux. C'est une réponse à la question des écoles."

Des auto-dépistages non obligatoires

Ces auto-tests existent bel et bien. Ils ont été autorisés il y a plusieurs semaines maintenant, aux États-Unis notamment, et le gouvernement britannique en envoie effectivement des boîtes aux établissements scolaires. Les enseignants ramènent ensuite chez eux de quoi se dépister eux-mêmes deux fois par semaine. Ce sont des tests antigéniques rapides, pour lesquels il faut se frotter un petit écouvillon dans la bouche et dans le nez, puis le placer dans un lecteur et attendre le résultat qui arrive au bout de 30 minutes. Précisons néanmoins que ces tests ne sont pas obligatoires pour aller travailler, c'est seulement une incitation. Le gouvernement veut repérer plus facilement les personnes qui n'ont pas de symptômes et briser les chaînes de transmission.

Le problème est que ces tests sont jugés efficaces surtout pour les personnes avec une grosse charge virale, mais moins pour les autres. Autrement dit, on peut avoir le Covid et un résultat négatif.

Notons aussi qu'au Royaume-Uni, les établissements scolaires sont fermés pour la plupart des élèves et que seuls les enfants des travailleurs en première ligne et les plus vulnérables s'y rendent actuellement. Pour les autres, les cours se font à distance et ne reprendront pas en présentiel avant le 8 mars prochain au plus tôt pour les écoliers, comme l'a annoncé le Premier ministre Boris Johnson la semaine dernière. Il espère vacciner le plus de Britanniques possible d'ici-là afin d'enrayer 

Une Londonienne pratique un auto-test pour se dépister au Covid-19, le 20 janvier 2021
Une Londonienne pratique un auto-test pour se dépister au Covid-19, le 20 janvier 2021 (DOMINIKA ZARZYCKA / NURPHOTO)