Le vrai du faux, France info

VRAI OU FAKE Covid-19 : l'essentiel des clusters à Paris se trouve-t-il dans le milieu scolaire et universitaire, comme l'affirme Anne Hidalgo ?

La maire de Paris affirme que, dans la capitale, les clusters se situent principalement dans les établissements d'enseignement et d'enseignement supérieur. C'est vrai.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La maire de Paris Anne Hidalgo au palais de justice de Paris le 21 septembre 2020, pour être auditionnée pendant le procès des attentats de janvier 2015.
La maire de Paris Anne Hidalgo au palais de justice de Paris le 21 septembre 2020, pour être auditionnée pendant le procès des attentats de janvier 2015. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

"Dans une ville comme Paris, sur la quarantaine de clusters que nous avons, l'essentiel sont dans des lieux d'enseignement et d'enseignement supérieur", a déclaré la maire de Paris, Anne Hidalgo, invitée du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, dimanche 5 octobre. Le nombre de clusters à Paris est effectivement plus important dans le milieu scolaire et universitaire depuis le mois de septembre.

Plus de clusters dans les établissements d'enseignement que dans les entreprises

Au 1er octobre, c'est bien dans le milieu scolaire et universitaire que l'on recensait le plus de clusters dans la capitale. L'adjointe à la santé à la maire de Paris, indique à franceinfo que vendredi 2 octobre, on recensait précisément 51 clusters dans la capitale, dont 36 se trouvaient dans des établissements d'enseignement. Cette tendance est confirmée par Santé Publique France. Selon l'agence, en septembre, le nombre de clusters à Paris dans l'enseignement est passé devant le nombre de clusters en entreprises alors qu'au niveau national on retrouve toujours plus de clusters en entreprises qu'ailleurs.

Répartition des clusters en Ile-de-France. Santé Publique France.
Répartition des clusters en Ile-de-France. Santé Publique France. (Santé Publique France)

Les clusters dans les universités sont plus dangereux

A Paris, la mairie précise que les clusters sont davantage présents dans les lycées et l'enseignement supérieur, sans toutefois pouvoir préciser si les facs sont plus touchées que les lycées. Sur l'ensemble de l'Ile-de-France, on sait toutefois que la majorité des clusters, en septembre, ne se trouvaient pas dans les universités mais bien dans ce que l'on appelle le "milieu scolaire", c'est à dire tous les établissements d'enseignement avant le bac. 

Autre indicateur important, Santé Publique France publie également un critère de "criticité" relatif à ces clusters. Il s'agit du niveau de risque de transmission au sein des différents clusters. Cette criticité peut être limitée, modérée ou élevée. Or, Santé Publique France indique que la criticité des clusters dans les lieux d'enseignement augmente avec le niveau d'étude. Ainsi, la criticité des clusters en milieu universitaire est majoritairement élevée.

Distribution des clusters franciliens en milieu scolaire et universitaire par niveau de criticité. Santé Publique France.
Distribution des clusters franciliens en milieu scolaire et universitaire par niveau de criticité. Santé Publique France. (Santé Publique France)

La maire de Paris Anne Hidalgo au palais de justice de Paris le 21 septembre 2020, pour être auditionnée pendant le procès des attentats de janvier 2015.
La maire de Paris Anne Hidalgo au palais de justice de Paris le 21 septembre 2020, pour être auditionnée pendant le procès des attentats de janvier 2015. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)