Le vrai du faux numérique, France info

La "nouvelle prison de Nancy" se trouve en Autriche

Depuis plusieurs mois, un message se scandalise du confort accordé aux détenus de "la nouvelle prison de Nancy" : immense bâtiment de verre, corridors ensoleillés et tables de ping-pong. Sauf qu'il s'agit d'un centre de détention installé en Autriche.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Ce ne sont pas des images de la "nouvelle prison de Nancy" © capture d'écran de Twitter)

Les photos circulent depuis mai 2008 sur des blogs et les réseaux sociaux. On y voit un bâtiment très design avec ses grandes parois de verre, ses hauts-plafonds, ses salles de musculations et autres chambres avec balcon (sans compter les baby-foot et les tables de ping-pong). Jusque là, rien d'extraordinaire... tout se joue en fait sur le texte qui accompagne ces images. 

"Eh oui".... sauf que non. Ce n'est pas la nouvelle prison de Nancy, ni celle de Chicago, de Toronto ou de Londres (où la rumeur a également fait florès). Mais à chaque fois, c'est le même discours : "Pas mal pour des hors-la-loi !!! Spacieux, lumineux, chaffés, idéal pour l'hiver comme pour l'été... et aux frais de qui ? ", pour reprendre un condensé publié sur un blog.

Il s'agit en fait du centre de détention et de justice de Leoben, en Autriche, terminé en 2004 pour un montant de 39,4 millions d'euros d'après son architecte. 200 détenus y vivent, répartis dans des unités de 15 personnes dans lesquelles ils peuvent évoluer librement. Les célules bénéficient de lumière naturelle et de télévisions.

L'établissement est destiné aux personnes en attente de procès (un tribunal se situe au premier étage de l'établissement) ou condamnées à de faibles peines. Le bâtiement affiche également sur sa facade l'une des phrases de la Convention international des droits civils et politiques : "Toute personne privée de sa liberté est traitée avec humanité et avec le respect de la dignité inhérente à la personne humaine ".

(Ce ne sont pas des images de la "nouvelle prison de Nancy" © capture d'écran de Twitter)