Cet article date de plus d'un an.

Le Vrai du Faux Junior répond à trois questions sur les Victoires de la musique

Cette semaine dans le "Vrai du Faux Junior", les élèves s'interrogent sur la 38e édition des Victoires de la musique.
Article rédigé par franceinfo - Antoine Deiana
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Cette année Angèle est en lice pour le prix de l'artiste féminine de l'année, le meilleur album et elle est déjà récompensée pour l'album le plus streamé de l'année. (BERTRAND GUAY / AFP)

La 38e édition des Victoires de la musique se tient vendredi 10 février en direct sur France 2 à partir de 21h10. Comme chaque année, 11 récompenses seront distribuées aux meilleurs artistes français de l'année. Le Vrai du Faux Junior répond cette semaine aux questions des élèves du collège André Derain, à Chambourcy dans les Yvelines. Ils se demandent notamment s'il est vrai que le streaming est pris en compte dans les Victoires de la musique ou encore si c'est vrai que les concours musicaux n'ont plus aucun effet sur les ventes de produits musicaux. Yann Bertrand, chef du service culture de franceinfo, leur répond.

Il y a maintenant une récompense pour les albums les plus streamés

Lucie se demande s'il est vrai que "le streaming est maintenant pris en compte dans les Victoires de la musique".

"Oui le streaming est pris en compte dans les Victoires de la musique", lui répond Yann Bertrand. Pas directement dans les différentes catégories comme l'artiste masculin de l'année, ou la révélation féminine, mais à travers "une catégorie spécifique qui récompense l'album le plus streamé de l'année, côté femme et côté homme. Cela correspond à l'album le plus écouté sur les plateformes de streaming."

Cette année c'est Angèle et son album Nonante-cinq la suite et Ninho, avec son album Jefe qui sont récompensés dans cette catégorie.

Oui les Victoires de la musique ont encore un intérêt malgré le streaming

Gaëtan a entendu dire que "les victoires de la musique ne servent plus à rien aujourd’hui à cause des plateformes de streaming" et il se demande si c'est vrai. 

Yann Bertrand lui répond que "non, les Victoires de la musique ne servent pas à rien puisque elles permettent de mettre en avant des artistes qu'on ne verrait pas beaucoup ailleurs." Le chef du service culture rappelle qu'aux Victoires de la musique, "il y a la catégorie révélation masculine et révélation féminine, qui permettent de mettre en avant quatre artistes côté hommes cette année et trois autres côté femmes, pour leur permettre de faire un spectacle pendant une heure de grande écoute pendant les Victoires de la musique et ainsi se faire découvrir par le public".

Et concernant les plateformes de streaming, "ce n'est pas à cause du streaming que les Victoires de la musique ne servent plus à rien", lui répond Yann Bertrand, "le streaming a simplement encouragé la reprise de l'industrie musicale et quelque part redonner un peu de sel aux Victoires de la musique."

Oui les Victoires de la musique ont un effet sur les ventes de produits musicaux

Gaëtan se demande s'il est vrai "que les concours musicaux, comme les Victoires de la musique, n’ont plus aucun effet sur les ventes de produits musicaux".


Yann Bertrand lui répond que "non, les Victoires de la musique ont bien un effet sur les ventes de produits musicaux, en l'occurrence sur les cd, sur les vinyles et même sur le streaming puisqu'on constate après chaque édition que le nombre de ventes et le nombre d'écoute pour les artistes gagnants, mais aussi pour les artistes qui se sont signalés pendant les Victoires de la musique, sont plus importants."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.