Le rendez-vous du particulier, France info

Le rendez-vous du particulier. Mesurer le volume d’ondes chez soi, c’est possible et c’est gratuit !

Alors que de nombreux consommateurs refusent le compteur Linky d'EDF, craignant une émission trop importante d'ondes électromagnétiques, voici un moyen de savoir exactement à quelles ondes vous êtes exposé chez vous. Depuis juin dernier, un laboratoire indépendant peut venir gratuitement mesurer les ondes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des techniciens installent des relais téléphoniques sur le toit d\'un immeuble, à Paris.
Des techniciens installent des relais téléphoniques sur le toit d'un immeuble, à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Vous ne les voyez pas, mais elles sont bien là : les ondes électromagnétiques émises par la box internet, la télé, l'ordinateur, mais aussi par les nouveaux assistants vocaux et le fameux compteur Linky tant décrié.

Si vous avez envie de savoir à quel volume d'ondes vous êtes exposé chaque jour, il y a une solution : depuis le mois de juin dernier, vous pouvez faire intervenir gratuitement un laboratoire indépendant pour mesurer ces ondes. Pascal Frasnetti a fait le test pour le mensuel Le Particulier. Et d’après son expérience, on se dit qu'il faut un peu de patience et beaucoup de détermination pour obtenir le passage d'un technicien de ce laboratoire.  

Quelle est la marche à suivre ?    

Ces ondes préoccupent aujourd’hui les français. Pour cette raison l’état a mis gratuitement à disposition des particuliers un outil de mesure pour évaluer les niveaux d’émission de ces ondes à votre domicile, que vous soyez propriétaire ou locataire. Vous devez obtenir l’accord de votre propriétaire si vous êtes locataire. Il sera également informé du résultat. Vous pouvez également faire la demande pour un espace public comme par exemple, une rue ou un parc.    

Dans un logement, vous pouvez opter soit pour une demande de mesure globale, soit pour une mesure des différents équipements. Et depuis juin, la demande a été étendue aux objets fixes communicants, ce qui permet de mesurer les ondes d’un compteur électrique Linky.  

Quels sont les formulaires à remplir et les courriers à envoyer ?  

La démarche est plus aisée qu’il n’y paraît.
1/ Le formulaire Cerfa n° 15003 est disponible sur le site de l'Agence nationale des fréquences (ANFR) ou bien vous pouvez aussi le trouver sur le site du service public.
2/ Une fois le formulaire rempli, il faut le faire signer par la mairie, ou le département ou la région ou la préfecture. Le plus simple c’est la mairie. Les mairies ont été sensibilisées à la démarche et doivent vous orienter vers le bon service. Et vous pouvez aussi faire signer ce formulaire Cerfa par une association de protection de l'environnement ou par une association d'usagers du système de santé

3/ Enfin il faut renvoyer le formulaire ensuite à l'Agence nationale des fréquences, au dispositif national de mesure, 78 avenue Charles de Gaulle 94074 Maisons-Alfort cedex.  

Un laboratoire vous contacte pour prendre rendez-vous  

C’est le laboratoire indépendant EMEX, le seul accrédité pour le moment qui va vous contacter. Le technicien passe dans un délai d'un mois.

Alors, nous avons réalisé un test à Paris. Pour ce test,nous avons choisi une mesure globale et nous avons installé à proximité du lieu de la mesure, une bonne dizaine d'appareils (téléphones portables, un téléviseur, une box internet, des ordinateurs et une paire d’enceintes Google Home et des éclairages.

Le technicien effectue plusieurs mesures globales d’exposition à différentes hauteurs, puis sa sonde affiche ensuite la contribution de chaque équipement au champ électromagnétique global, en tout l’ensemble des mesures prend environ une heure. Nous avons obtenu un total de 0,41 volt par mètre, c’est l’unité de mesure  des champs électromagnétiques.

Dehors, malgré la présence d’antennes relais de téléphonie mobile, le technicien a mesuré 1,5 volt par mètre sur le balcon. Ces seuils sont bien inférieurs aux valeurs limites d’exposition. Il faut savoir qu’au-delà de 6 volts par mètre, l’agence nationale des fréquences adresse un signalement à l’opérateur mobile concerné pour qu’il réduise la puissance de son antenne dans un délai de 6 mois.    

Tous ces résultats sont publiés sur un site internet spécifique    

D’abord ils vous sont d'abord envoyés à domicile par courrier ou par mail et ensuite ils sont publiés sur le site de la carte des antennes de France métropolitaine et d’outre-mer, et sur ce site vous avez accès déjà à près de 50 000 mesures qui ont été réalisées sur tout le territoire, un outil très pratique.

Ainsi, même si vous ne voulez pas faire intervenir un technicien, vous pouvez aller regarder le taux d'exposition de votre ville, de votre quartier grâce aux mesures déjà réalisées dans votre secteur.                

Des techniciens installent des relais téléphoniques sur le toit d\'un immeuble, à Paris.
Des techniciens installent des relais téléphoniques sur le toit d'un immeuble, à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)