Le rendez-vous du Particulier, France info

Le rendez-vous du particulier. Acheter une maison de vacances avec des amis

Et si vous achetiez une maison avec des amis, pour réduire les frais et profiter d’un lieu de vacances à vous ? Il existe plusieurs solutions juridiques pour garantir un minimum de conflits et un maximum de tranquillité.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une maison à vendre à Caen (Calvados).
Une maison à vendre à Caen (Calvados). (MYCHELE DANIAU / AFP)

Il existe actuellement trois millions et demi de résidences secondaires en France. C'est un achat conséquent, alors pour alléger un peu la facture, la solution c'est peut-être d' acheter une maison à plusieurs, un concept très prisé aux Etats-Unis, mais qui peine encore à séduire les Français.

Conseil pour réunir l'argent

Pour acheter une maison à plusieurs, mieux vaut faire un emprunt global.

Le conseil de Valérie Valin-Stein du  mensuel "Le Particulier" : 

" Il vaut mieux souscrire un seul emprunt plutôt que plusieurs, avec des co-emprunteurs tous solidaires les uns des autres. La banque prendra une garantie sur la maison que vous souhaitez acheter".

Quelle formule juridique choisir?

Il existe 4 possibilités

1-  l’achat en indivision. Idéal pour un achat par deux familles.

Chacun est propriétaire à hauteur de sa contribution. Il est nécessaire de faire rédiger, par un notaire, une convention d’indivision qui fixe les quotes-parts, les règles aussi d’utilisation de la maison etc...

Coût : 0, 4 % de la valeur de la maison. Valable 5 ans, renouvelable tacitement.

En cas de séparation, on procède à la vente des quotes-parts.   

2- La création d'une SCI, société civile immobilière, surtout si les acheteurs sont nombreux.

C’est la société qui achète la maison, chaque aquéreur a des parts. Une formule très souple qui permet de désigner un ou des gérants, et de plafonner aussi leurs pouvoirs de dépenses. Exemple, il n’est pas obligatoire mais mieux vaut faire rédiger les statuts par un avocat. Coût :2000 euros pour cela.

En cas de séparation, on procède à la vente des parts. 

3- La co propriété quand on veut acheter une maison à plusieurs :  

Une solution recommandée si vous achetez plusieurs batiments ou corps de batiments. Chacun a un logement propre, tandis que le jardin, la piscine etc...sont désignés comme parties communes.

Coût : comptez entre 2.000 et 5.000 euros. Il est nécessaire de faire intervenir un géomètre et un notaire pour préciser la copropriété et le règlement de coproprété. 

4- créer une association avec un but précis 

C’est beaucouq plus rare et un peu plus risqué également.

C’est l’association qui achètera le bien. Chacun versera de l’argent au fur et à mesure et la maison est mise à disposition des adhérents dans l’optique d’une activité particulière, par exemple autour de la musique.

Personne ne récupère sa mise de départ en cas de séparation.

Quelque soit la formule choisie, ne pas oublier d’écrire un règlement intérieur précis, sur qui fait quoi pour l’entretien, le ménage, le bricolage, cela évite des conflits inutiles avec ses amis !

Une maison à vendre à Caen (Calvados).
Une maison à vendre à Caen (Calvados). (MYCHELE DANIAU / AFP)