Télé-réalité : "les producteurs partent du principe que le sexisme fait de l'audience"

écouter

Aujourd'hui, le Quart d'Heure se penche sur les "Marseillais" et les "Reines du shopping" : les émissions de télé-réalité diffusées en France contiennent encore trop souvent des clichés sexistes et des situations dévalorisantes pour les candidates, selon l'autrice Valérie Rey-Robert. On fait le point sur la situation en Ukraine, avec l'offensive russe qui a débuté dans le Donbass, et sur la campagne présidentielle où les candidats tentent de rassurer sans se renier... ce qui n'est pas toujours facile.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vingt ans après le lancement de "Loft Story" en France, la télé-réalité est toujours un genre très populaire, avec 9.600 heures de programmes diffusées chaque année. (FOC KAN / HILL STREET STUDIOS / SIMONKR / STEPHANE CARDINALE/CORBIS / CHRISTIAN VIERIG / ERIC FOUGERE/CORBIS / RINDOFF PETROFF/HEKIMIAN / WARREN LITTLE / LORDRUNAR / LY86 / GETTY IMAGES / ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

Ce n'est pas une surprise car les forces ukrainiennes s'y attendaient depuis des semaines : l'armée russe "vient de commencer son offensive sur le Donbass" a indiqué hier soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Le Kremlin confirme et indique avoir mené des dizaines de frappes aériens sur des cibles militaires et des entrepôts de minution, avec l'objectif de "libérer" cette région que Moscou considère comme indépendante. On revient en détails sur les relations complexes entre la région du Donbass et la Russie, et sur l'enjeu d'une telle opération militaire.

Comment rassurer sans se renier ? 

J-5 avant le second tour de l'élection présidentielle. A la veille du débat de l'entre-deux-tours, les candidats tentent de convaincre ceux qui n'avaient pas voté pour eux au premier tour. Emmanuel Macron donne des gages à la gauche et appelle les abstentionnistes à faire barrage, tandis que Marine Le Pen travaille toujours à présidentialiser son image et rassurer ses potentiels électeurs. Quitte à ce que cela aboutisse à des cafouillages : la candidate du RN est-elle revenue sur sa promesse d'interdire le voile dans l'espace public ? Le Quart d'Heure revient sur cette mesure plus aussi claire qu'auparavant.

Clichés et stéréotypes

Et puis, c'est un genre qui est synonyme de critiques et de polémiques depuis son arrivée en France il y a 20 ans : la télé-réalité. L'autrice Valérie Rey-Robert a publié un ouvrage pour démonter les stéréotypes sexistes à l'oeuvre dans ce genre de programmes. Elle est l'invitée du Quart d'Heure.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.