La Guadeloupe divisée par la contestation, Nicolas Hulot répond aux accusations de violences sexuelles et le supermarché du futur s'installe dans le métavers

écouter

Aujourd'hui, Le Quart d'Heure vous emmène en Guadeloupe. A quoi ressemble l'île pertubée depuis une semaine par les blocages ? Farida Nouar l'envoyée spéciale de franceinfo nous raconte ce mouvement de colère qui secoue l'archipel. On vous parle aussi de l'ancien ministre Nicolas Hulot qui dément des accusations d'agressions sexuelles. Et puis on part visiter le supermarché du futur : il n'y aura plus de caissières mais beaucoup d'intelligence artificielle.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le magasin "Carrefour Flash", inauguré ce 24 novembre 2021, est le premier supermarché 100% autonome et connecté ouvert par le groupe en France. (ERIC PIERMONT / AFP)

Il a le visage fermé, les bras croisés et la volonté manifeste de se faire entendre. Ce matin Nicolas Hulot est venu sur le plateau de BFM TV démentir des accusations qui n'ont pas encore été rendues publiques. C'est le magazine Envoyé Spécial qui s'apprête à donner la parole à plusieurs femmes qui l'accusent d'agressions sexuelles et de viols. 

"Je vais quitter la présidence d'honneur de ma fondation, oeuvre de ma vie (...) pour les protéger des salissures" annonce l'ancien ministre de la Transition Ecologique, qui quitte "définitivement" la vie publique, disant vouloir ainsi protéger ses proches des retombées du "lynchage". Une interview qui intervient dans un contexte sensible, en plein mouvement #MeToopolitique et à la veille de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Un mouvement de colère protéiforme en Guadeloupe

La Guadeloupe, ses plages, son soleil... et ses barrages qui agacent les professionnels du tourisme et les vacanciers venus de métropole. Une partie des habitants de l'île commencent à s'inquiéter des retombées économiques du mouvement de colère qui secoue l'archipel depuis une semaine. 

Malgré les renforts policiers et le couvre-feu prolongé jusqu'à samedi, la contestation ne semble pas sur le point de s'éteindre, et Farida Nouar, l'envoyée spéciale de franceinfo, nous raconte la difficulté de couvrir ce mouvement aux contours changeants et aux revendications multiples.

L'intelligence artificielle pour remplacer les caissiers ?

"Nous avons décidé de déréférencer Wish". Ce matin Bruno Lemaire a durci le ton à l'encontre de ce site d'e-commerce accusé de ne pas être trop regardant sur la qualité des jouets et des produits venus. Une première en Europe mais une goutte d'eau dans un univers difficile à réguler : le marché du e-commerce, c'est 200.000 sites marchands et un chiffre d'affaire qui a été multiplié par 100 au cours des 20 dernières années. 

Alors pour ne pas disparaitre, les magasins physiques sont contrants de s'adapter. Et ils misent sur l'intelligence artificielle : le groupe Carrefour a ouvert aujourd'hui à Paris son premier magasin autonome et connecté. A "Carrefour Flash", il n'y aucun salarié, le client n'a rien à faire : c'est la technologie qui s'occupe tout. Jérôme Colombain, qui présente le podcast "Monde numérique", nous décrit le supermarché du futur.

Retrouvez "Le Quart d'Heure" du lundi au vendredi sur franceinfo, sur l'application Radio France et toutes les autres applications de podcast (Spotify, Apple podcasts, Podcast Addict, Deezer ...).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.