Le plus France Info, France info

Gros plan sur les nouveaux inscrits sur les listes électorales

La semaine dernière, ils étaient nombreux à se presser dans les mairies puisqu'ils avaient jusqu'au 31 décembre pour se faire enregistrer et pouvoir voter pour l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai et pour les législatives des 10 et 17 juin 2012. Gros plan sur les motivations de ces nouveaux venus dans l'acte citoyen.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Victoria Mottais a 18 ans.Elle est étudiante et vit avec sa mère dans le 15eme arrondissement de Paris.
Elle a choisi de s'inscrire par internet par confort et pour éviter d'aller patienter trop longtemps devant un guichet d'état civil. La jeune fille sait déja pour qui elle votera, ce sera surtout un vote protestataire. Elle estime que le gouvernement actuel a choisi des orientations incomprehensibles à ses yeux notamment des restrictions budgetaires dans le domaine de l'éducation et de la santé.
 
La famille Riboulet vit a Issy-les-Moulineaux. Le père, Quentin 46 ans est commercial. La mère, Patricia travaille dans la culture.
Ils ont deux filles : une adolescente, Antoinette et une jeune adulte, Augustine qui a fêté ses 18 ans au printemps dernier. Augustine va voter avec ses parents. Patricia née en Uruguay vote en France depuis qu'elle est mariée. Elle ne rate aucun scrutin et estime qu'il est de son devoir de voter. Son époux Quentin est très attaché lui aussi a ce moyen d'expression qu'il considere comme une liberté.
Augustine s'éveille à la politique et reconnaît qu'elle a une vague notion des programmes des candidats. D'ailleurs elle ne les connaît pas tous. Augustine n'a pas eu a s'inscrire dans le cadre du recensement des 16 ans, sa commune l'a inscrite automatiquement sur les listes electorales. C'est d'ailleurs le cas en France pour 85% des jeunes qui ont 18 ans. Ceux qui fêteront leur majorite entre le 31 décembre et le premier tour de scrutin ont jusqu'au 12 avril pour se faire inscrire.
 
La famille Chapuis vit à Vanves. Le père Marc 45 ans est ingenieur.La mère, Florence, mère au foyer. Ils ont quatre filles dont Elodie qui vient de fêter ses 18 ans. Elodie ira voter pour la première fois. Elle redoute la menace du front national et la perspective d'un nouveau 21 avril 2002 lui fait peur. Elodie était enfant lorsque Jean-Marie Le Pen s'est retrouvé au second tour face à Jacques Chirac mais la jeune fille a découvert ensuite au lycee le choc qu'avait déclenché cette confrontation dans la populaion. Elle pense que depuis 2002, les jeunes sont davantage concernés et s'inscrivent en masse.
Son père Marc n'a jamais voté et accompagnera Elodie à l'isoloir. Marc vient de s'inscrire sur les listes car il n'est pas satisfait du bilan de Nicolas Sarkozy et estime lui aussi qu'il y a un risque de voir le FN effectuer une nouvelle percée cette année.
Florence, sa femme ne votera pas. Elle n'est pas intéressée par la politique et n'a jamais eu envie de s'exprimer par le vote. Aucun parti, aucun candidat ne trouve grâce à ses yeux et elle denonce une situation de précarite grandissante autour d'elle dans son quartier. Des retraités avec des pensions de misère qui sont contraints de faire les poubelles du centre commercial du coin pour récupérer des légumes ou des produits périmés. Une situation qui empire et qu'aucun gouvernement n'a réussi a empêcher selon Florence.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)