Le monde est à nous, France info

"Vous voulez être un héros ? Restez chez vous !" L'humour allemand face au Covid-19

La meilleure arme contre le coronavirus ? C'est l'humour ! Pour sa nouvelle campagne de prévention contre l'épidémie, le gouvernement allemand publie deux vidéos parodiques sur les réseaux sociaux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une personne agée apporte vers 2070 son témoignage sur le Covid-19 en 2020, dans une parodie diffusée en Allemagne.
Une personne agée apporte vers 2070 son témoignage sur le Covid-19 en 2020, dans une parodie diffusée en Allemagne. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

Nous sommes dans le futur, quelque part dans les années 2070. Un vieux monsieur témoigne, face caméra, façon vétéran de guerre sur fond de musique classique aux accents dramatiques : "C'était l'hiver 2020. Lorsque la seconde vague est arrivée, j'avais 22 ans, j'étais étudiant en génie mécanique à Chemnitz. L'âge où on voudrait faire la fête (...) mais tout le monde avait les yeux rivés sur nous. Le destin du pays était entre nos mains."

Paresseux "comme des ratons laveurs"

La tension dans le discours est palpable, l'intensité de la musique augmente. "Alors, nous avons rassemblé notre courage et nous avons fait... la seule chose à faire...". Pause. Rupture d'ambiance. "Nichts ! Rien ! Absolument rien !" poursuit le vieux monsieur avec malice. "On est restés jour et nuit sans bouger nos fesses de la maison. Paresseux comme des ratons laveurs ! Et on a combattu la propagation du virus. La ligne de front c'était notre canapé, notre arme : la patience."

Flashback. Les images du clip reviennent en 2020, quand le vieux monsieur était encore un jeune homme : on le voit affalé devant sa télé, il s'ennuie à mourir, se bourre de chips et commande des pizzas.

Vidéos virales au-delà du monde germanophone

Un deuxième clip diffusé par les réseaux sociaux présente le même septuagénaire et sa femme, qui se souvient elle aussi avec nostalgie de "cet hiver 2020, l'hiver du coronavirus". Les deux spots vidéo se terminent sur ce slogan : "vous aussi devenez un héros, restez chez vous."

On a fait la seule chose à faire : Nichts ! Rien ! Absolument rien !

Anton Lehmann, faux vétéran du Covid-19

Les vidéos sous-titrées en anglais et leur mot clé, #specialheroes, sont devenues virales bien au-delà du monde germanique. Loin du ton anxiogène des campagnes de prévention françaises, où l'on voit des membres d'une famille faire la fête avant de se retrouver... en réanimation.

Même si quelques internautes jugent que le parallèle avec la guerre frôle le mauvais goût, ou qu'une partie de la population aimerait justement pouvoir aller travailler et ne pas perdre son emploi, globalement le choix de l'humour est apprécié... d'autant plus que l'Allemagne pourrait annoncer aujourd'hui un nouveau tour de vis contre le coronavirus.

Nouvelles restrictions en Allemagne ?

Comme la France, le pays est depuis deux semaines en reconfinement partiel, mais le nombre de nouvelles contaminations ne baisse pas. Des efforts supplémentaires sont nécessaires. La chancelière Angela Merkel rencontre aujourd'hui les 16 patrons de régions, elle voudrait les convaincre d'imposer le port du masque à l'école, et de limiter de façon drastique les rassemblements privés jusqu'à Noël – en tout cas dans les Länder les plus exposés. Une autre réunion du même genre est prévue dans une semaine.

Le ministre de l'Économie a préparé les esprits : nous devons prévoir, a dit Peter Altmaier (qui avait suggéré ce week-end de faire cours dans des hôtels ou restaurants, actuellement fermés en raison du virus), "encore quatre à cinq mois de restrictions sévères". Pour faire passer la pilule, il fallait bien une petite dose d'humour... L'Allemagne compte ce lundi plus de 800 000 cas de Covid-19 (en hausse de 10 824 en 24 heures) et 12 547 décès.


Une personne agée apporte vers 2070 son témoignage sur le Covid-19 en 2020, dans une parodie diffusée en Allemagne.
Une personne agée apporte vers 2070 son témoignage sur le Covid-19 en 2020, dans une parodie diffusée en Allemagne. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)