Le monde de Marie, France info

Le monde de Marie. Un artiste chinois souhaite un bon anniversaire à sa fille dans une vidéo avant d'être arrêté

Tous les jours, Marie Colmant revient sur un sujet passé (presque) inaperçu : aujourd'hui, la vidéo poignante d'un Chinois qui s'adresse à sa fille et lui souhaite un bon anniversaire. Cet artiste peintre montre dans ses vidéos la vie quotidienne en Chine et ses nombreux travers.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le peintre Hua Yong s\'adresse à sa fille en lui souhaitant un bon anniversaire, juste avant son arrestation.
Le peintre Hua Yong s'adresse à sa fille en lui souhaitant un bon anniversaire, juste avant son arrestation. (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)

Un peintre chinois a posté une vidéo bouleversante dimanche 17 décembre, juste avant son arrestation. On apprenait mercredi 20 décembre sa libération. Si l'histoire mérite d'être racontée, c’est d’abord à cause de cette vidéo postée dimanche sur YouTube, devenue virale depuis.

On y voit un homme d’une petite quarantaine d’années devant un mur gris. Il s’adresse à la caméra avec ces mots destinés à sa fille : "Je les entends arriver, dans quelques secondes maintenant ils seront à la porte, ils vont m’arrêter et je ne serai pas là pour ton anniversaire. Alors j’ai décidé de te chanter une petite chanson." La chanson est suivie de ce message : "Je sais que c’est très difficile, mais si je me bats, c’est pour qu’un jour dans ce pays, tu puisses dire ce que tu veux et que tu puisses dire la vérité." Fin de la vidéo. On est en larmes, l’homme aussi. Il s’appelle Hua Yong et il est peintre. Mais pas seulement. A l’image de son confrère Ai Wei Wei, Hua Yong délaisse parfois son atelier pour documenter la vie quotidienne en Chine.

Hua Yong est souvent emprisonné

Sa première arrestation remonte à 2012, quand il réalise une performance artistique place Tian'anmen le 4 juin, sa façon à lui de commémorer les évènements de 1989. Ce qui lui vaudra 15 mois de rééducation dans un camp de travail. Depuis 2012, Hua Yong est chaque année, à cette date-là envoyé de force à la campagne pour l’empêcher de recommencer. Ces derniers temps, Hua Yong s’était concentré sur les migrants. Ces habitants des campagnes chinoises qui affluent en masse vers les villes pour trouver du travail. Incapables de se payer des logements décents, ils vivent dans des bâtiments insalubres. Un incendie dans un de ces immeubles il y a quelques semaines à décidé les autorités à intervenir en optant pour une solution radicale, tout détruire et mettre ainsi à la rue, en plein hiver des centaines de familles. C’est une destruction de ce genre que Hua Yong avait filmée et postée. Et qui lui a valu une nouvelle arrestation. Mais, en attendant son procès, Hua Yong a été relâché jeudi. Juste à temps pour fêter les trois ans de sa fille.  

Le peintre Hua Yong s\'adresse à sa fille en lui souhaitant un bon anniversaire, juste avant son arrestation.
Le peintre Hua Yong s'adresse à sa fille en lui souhaitant un bon anniversaire, juste avant son arrestation. (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)