Le monde d'Elodie, France info

Véronic Dicaire : "J'ai toujours admiré le show, je faisais des spectacles à la maison"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Elodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, la chanteuse et imitatrice Véronic Dicaire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Véronic Dicaire au micro de France Bleu, avant un spectacle en première partie de Céline Dion au stade Matmut Atlantique de Bordeaux le 29 juin 2017
Véronic Dicaire au micro de France Bleu, avant un spectacle en première partie de Céline Dion au stade Matmut Atlantique de Bordeaux le 29 juin 2017 (FRÉDÉRIC FLEUROT / FRANCE-BLEU GIRONDE)

Plus de 50 voix sur une soixantaine de chansons, l'imitatrice canadienne Véronic Dicaire se surpasse pour son Showgirl Tour.

L'imitation, une passion qui pourtant ne coule pas de source puisqu'au départ elle veut être chanteuse : "Je voulais vivre tout ce que je vis aujourd'hui, mais en tant que chanteuse. Et finalement quand s'est présentée l'opportunité d'être imitatrice, en première partie de Céline Dion en 2008, toute une autre vie s'est ouverte."

J'adore faire ce que je fais. Il n'y a pas de frustration, j'ai l'impression d'être une chanteuse plus que jamais.

Véronic Dicaire

à franceinfo


Une vocation créée par sa famille : "Du côté de mon père j'avais une cousine qui chantait. Et à chaque fois, j'étais émue, je pleurais. J'ai toujours admiré ça, le show, j'aimais faire des spectacles à la maison." 

Sa famille qui a mis un peu de temps à accepter ce métier, et même Véronic Dicaire, après un entretien avec un conseiller d'orientation, se dirige vers un travail scientifique. Mais elle revient vite à la musique, et finit par convaincre ses parents. 

J'ai dit à mon père : 'Je veux aller travailler et être heureuse. J'ai envie que mon travail me motive.' Il ne m'a plus jamais redemandé ce que je voulais faire.

Véronic Dicaire

à franceinfo

Une carrière qui débute donc après cette première partie de Céline Dion, où René Angélil la remarque : "Il est venu me voir après le concert, les yeux pleins d'eau. Il m'explique qu'il est très ému par ce qu'il a vu et vécu ce soir, et que si je voulais il pouvait m'aider à développer ma carrière. Raymond [son conseiller et compagnon] et moi on a tellement appris de lui. Il m'arrive encore de me demander s'il approuverait telle ou telle décision."

"Rendre hommage aux femmes"

Dans ses imitations, une part d'humour bien sûr, de l'audace aussi, comme quand elle fait chanter du Jean-Jacques Goldman à Edith Piaf, mais surtout de l'émotion : "Quand on fait une imitation, forcément ça fait rire, mais mon but c'est aussi de rendre hommage aux femmes que j'imite. Il n'y a pas beaucoup de femmes imitatrices alors je revendique un peu ce féminisme, dans ma façon de faire rire mais aussi de toucher. Je me suis toujours dit que si j'imitais quelqu'un, il fallait avoir le courage de le faire en face d'elle."

Le Showgirl Tour de Véronic Dicaire, c'est à partir du 5 mars et jusqu'au mois d'avril partout en France et en Belgique. 

Véronic Dicaire au micro de France Bleu, avant un spectacle en première partie de Céline Dion au stade Matmut Atlantique de Bordeaux le 29 juin 2017
Véronic Dicaire au micro de France Bleu, avant un spectacle en première partie de Céline Dion au stade Matmut Atlantique de Bordeaux le 29 juin 2017 (FRÉDÉRIC FLEUROT / FRANCE-BLEU GIRONDE)