Le monde d'Elodie, France info

Lenny Kravitz : "Nous ne sommes pas sur Terre pour juger mais pour aimer, il n'y a pas de place pour la haine"

Quatre ans après la sortie de son dixième album, en 2014, Lenny Kravitz revient avec un nouvel opus, "Raise Vibration", un hommage à l'amour et à l'importance de vivre ensemble. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Lenny Kravitz, en marge d\'une conférence de presse à Mexico, le 11 avril 2018.
Lenny Kravitz, en marge d'une conférence de presse à Mexico, le 11 avril 2018. (ALFREDO ESTRELLA / AFP)

Lenny Kravitz sort son onzième album, Raise Vibration, forcément très attendu.
Pour toutes celles et ceux qui appréhendaient que Lenny Kravitz soit moins bon, rassurez-vous : cet album ne contient que des tubes. C’est un retour aux sources, un clin d’œil à son premier album qui ne faisait référence qu'à l’amour mais toujours en version rock’n'roll. Après 30 ans de carrière et 40 millions d’albums vendus dans le monde, Lenny Kravitz est toujours le détenteur du record du plus grand nombre de Victoires de la musique américaines dans la catégorie des meilleurs chanteurs de rock. Aujourd’hui, le rockeur est différent, semble apaisé. Il aspire de plus en plus à trouver une sérénité et un équilibre qu'il aborde dans Raise Vibration.

"La musique est ma vie"

C’est un bel hommage à la vie, à l’importance de vivre ensemble et de se faire du bien, à la musique aussi, qui l’accompagne depuis ses débuts : "La musique est ma vie. Je ne connais pas la vie sans elle." Dans cet album, Lenny Kravitz se livre et revient par exemple sur la disparition de sa mère avec beaucoup de pudeur et de dignité dans la chanson Johnny Cash : "C'est une très longue histoire, cette chanson raconte la mort de ma mère. Elle raconte le moment où j'ai appris son décès. J'étais avec Johnny Cash dans sa chambre, avec sa femme, June Carter. Cela a été un moment très humain, très beau. Ils m'ont réconforté, ils m'ont serré dans leur bras et m'ont donné beaucoup d'amour. J'étais très proche d'elle, elle est avec moi tout le temps. C'est un lien indestructible", décrit-il.

La disparition de sa mère l’a poussé à grandir plus rapidement, de quoi le questionner sur ses souvenirs de petit garçon. Lenny Kravitz était un enfant "curieux" qui "aimait déjà beaucoup la musique", "un enfant normal" en somme. Lenny Kravitz déstabilise quelque peu ses interlocuteurs par son charisme et ce qu’il dégage. Cette force est aussi alliée à beaucoup de fragilité et de timidité cachée. Il se décrit comme "passionné par la vie, l'art, les gens, notre planète", très sensible à ces questions actuelles du monde qui se reflètent dans sa musique. "Je suis très passionné sur scène, c'est un moment hors du temps pour moi", confie l'artiste.

"Raise Vibration", "un hymne à la paix"

La voix de Mickael Jackson se fait entendre sur ce nouvel album, sur le titre Low. Il a également collaboré avec Prince. Ces collaborations sont nées de bandes d'enregistrement qu'il a décidé d'utiliser afin de leur rendre hommage : "La voix de Michael est un enregistrement que j'ai fait avec lui il y a quelques années quand nous avons travaillé ensemble, lorsque je l'ai produit. C'est un honneur de l'avoir sur l'album, c'est magnifique d'avoir sa voix. Leur mort est le départ de deux grands artistes qui sont partis trop tôt. J'ai été très affecté par leur décès."

Here to love est le titre qui représente le plus l’état d’esprit de Lenny Kravitz et de ce nouvel album de 12 titres. Il s'agit d'un hymne à la paix qui cache un hymne à l’amour : "C'est une chanson qui dit que nous ne sommes pas sur terre pour juger mais pour aimer. Il n'y a pas de place pour la haine, c'est un hymne à la paix."

Lenny Kravitz, en marge d\'une conférence de presse à Mexico, le 11 avril 2018.
Lenny Kravitz, en marge d'une conférence de presse à Mexico, le 11 avril 2018. (ALFREDO ESTRELLA / AFP)