Cet article date de plus de trois ans.

"Le doute" permet à la chanteuse Irma de se sentir vivante

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, elle reçoit la chanteuse soul et autrice-compositrice Irma pour son nouvel album "The Dawn" et en concert dans toute la France.

Article rédigé par France Info - Elodie Suigo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Irma. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCE-INFO)

Irma sort un troisième album plus personnel : "C’est une façon d’avancer, une façon de grandir (…) C’était de me poser des questions et d’accepter de me les poser à haute voix et d’accepter de douter, de ne pas savoir des choses et puis d’apprendre surtout". Elle ajoute que c’est grâce aux doutes qu’elle avance : "Je pense que le doute me permet de me sentir vivante parce que j’ai toujours l’impression de devoir apprendre des trucs."

Elle raconte que ses parents sont assez stricts avec un père biologiste et une mère pharmacienne : "Pour eux, le parcours académique c’est tout et je les comprends car c’est grâce à ça, que eux, ont pu vivre leurs rêves et aller au bout de leurs visions." Mais ce schéma ne correspond pas aux aspirations d’Irma même si cette éducation lui a donné des bases solides, de la rigueur. Elle naît et grandit à Douala au Cameroun et c’est à l’occasion de la poursuite de ses études qu’elle arrive en France. A l’époque, elle poste sur MySpace ses premières vidéos et est repérée par une maison de disques.

Google

Son premier album Letter to the Lord, fabriqué chez elle, après quelques collaborations à New York et financé de façon particpative est un beau succès inattendu : "Sur le coup je crois que je ne réalisais pas" et une de ses chansons est reprise par Google Chrome : "Il y a eu un avant et un après cette histoire de Google. Les salles de concerts qui se remplissent en 2 minutes."

Être soi

"J’ai fait un truc qui est moi à 100%" et elle ajoute que s’exposer ainsi fait peur : "C’est effrayant (…) Et on se demande si les gens vont comprendre ce que l’on envoie, si cela va résonner." Des textes pleins d’espoir et résultats d’une introspection après que le succès l’ait vidé de son énergie.

Toute cette expérience avait été autant formatrice que destructrice. Je m’étais laissée embarquer dans quelque chose où petit à petit, je perdais le pourquoi je faisais cela depuis le début. Cette joie de juste prendre une guitare de chanter et de dire des choses.

Irma

à franceinfo

The Dawn c’est pour elle : "Le retour de la lumière dans ma tête, dans ma vie, ressortir de l’ombre et dire ce que j’ai à dire", en confiant qu’elle a régler ses conflits intérieurs : "J’ai réconcilié tout ce qui était en conflit en moi. Et je pense que c’est pour ça que je suis heureuse, j’ai arrêté d’opposer tout ce que j’étais (…) Et c’est ce que raconte mon album."

En concert le 7 mars à Chelles, le 13 mars à Alençon, le 27 à Auxerre, le 11 avril à Epinal, à l’Européen à Paris le 21 avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.