Le monde d'Elodie, France info

Julien Clerc ou la "chance de vivre une vie de musique"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, c’est l’auteur-compositeur-interprète Julien Clerc avec un nouvel album, "Duos", dans lequel il revisite ses classiques avec des invités de prestige.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Julien Clerc
Julien Clerc (FRANCEINFO / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)

Au départ, Julien Clerc était plutôt réfractaire à l’idée de faire un album de duos considérant que c’était "un petit peu tôt ". Mais "maintenant, le moment est bien choisi je trouve, cela va faire comme une petite conclusion à toute cette opération des 50 ans de carrière", explique l'artiste. Il se retrouve donc à nouveau devant "une page blanche, angoissante et en même temps chérie pour un album inédit". Mais avant de reprendre sa plume, il revient au micro d’Elodie Suigo sur quelques moments clefs de sa carrière.

C’est en faisant la première partie d’un concert de Gilbert Bécaud que Julien Clerc est approché par Annie Fargue et Bertrand Castelli, futurs producteurs de la comédie musicale Hair. Au départ, il refuse et c’est en allant voir le spectacle à Londres qu’il comprend à quel point celui-ci est novateur et finalement il accepte : "Là, tout d’un coup j’ai vu quelque chose qui me sortait complètement de mes habitudes, j’ai vu un autre monde, c’était une réussite planétaire."

EMI Music Publishing

La musique durant ses 50 années de carrière est comme un rêve pour Julien Clerc et il mesure pleinement sa chance: "J’ai eu la chance de vivre une vie de musique", confie-t-il, constamment à la recherche de la bonne ou des bonnes chansons.

Ça fait cinquante ans que je produis. C’est une chance inouïe de continuer d’aimer faire ça, de m’amuser encore à composer, d’être encore frais et inventif quand je me mets derrière un piano.

Julien Clerc

à franceinfo

Son père est haut fonctionnaire et l’imagine suivre ses pas mais il en sera tout autrement et Julien Clerc précise que "c’est un miracle" : "Ça m’a été donné par la mère nature. Cette voix qui est le départ de tout et puis ce petit don pour inventer des mélodies, ça venait de nulle part, il n’y a jamais eu ça dans la famille, ce n’est pas une famille d’artistes."

Pour Julien Clerc, sa première belle rencontre se fait avec Etienne Roda-Gil : "Ça a été la chance de ma vie de tomber sur lui." Un homme qui lui ressemble par son côté atypique venant de nulle part : "Dans un coin de ma tête, je ne le considérais pas complètement comme un parolier comme les autres, c’est plutôt comme une espèce de poète égaré dans la chanson et j’ai tort en disant cela car finalement, c’est un écrivain de chansons."

"Quand je dis que les femmes m’ont dressé, c’est la vérité"

Dans cet album de duos, il chante Fais moi une place avec une de ses filles, Vanille, et c’est aussi l’occasion pour lui d’aborder au micro d’Elodie Suigo son rôle de père : "Malgré mes absences, je pense que j’ai été un père assez présent quand même." Il confie en parlant d’Angèle : "Ça aussi ça a été une chance dans ma vie, j’ai commencé avec une enfant que je n’avais pas fait. J’ai rencontré une femme que j’ai aimé qui était Miou-Miou et qui avait un enfant très jeune. Et j’ai pris d’un coup la femme et l’enfant à un âge où je ne pensais pas encore avoir d’enfant moi-même", raconte-t-il. Et Julien Clerc d’ajouter à propos de ses autres enfants : "A chaque fois, c’est venu d’une volonté des femmes dont j’ai partagé la vie. Quand je dis que les femmes m’ont dressé, c’est la vérité." 

Dans sa carrière, les femmes sont aussi très présentes puisque son public est essentiellement féminin. Lorsque l’on évoque la chanson Melissa en 1984 (reprise avec Philippe Katerine dans son album de duos) qui lui confère une image de sex-symbol, il balaie du revers de la main cette idée avec beaucoup d’humilité et le sourire : "J’ai vécu ça comme ça, naturellement."

J’ai eu la chance aussi de planter des graines et j’en recueille les fruits encore aujourd’hui

Julien Clerc

à franceinfo

Dans Duos, on retrouve quelques-uns de ses plus grands titres comme Ma préférence avec Calogéro, Femme je vous aime avec Vianney, ou encore Danse s’y avec Sandrine Kiberlain.

WARNER MUSIC FRANCE

Julien Clerc
Julien Clerc (FRANCEINFO / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)