Le monde d'Élodie, France info

Etienne Daho : "C’est un moment où je me sens juste par rapport à tout"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, l’invité l’auteur-compositeur-interprète, producteur Etienne Daho. Il publie : "Surf" volumes 1 et 2, soit l’intégrale augmentée de l'album "Surf" sorti en juin 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le chanteur Etienne Daho aux Eurockéennes, à Belfort, en 2015.
Le chanteur Etienne Daho aux Eurockéennes, à Belfort, en 2015. (HUGO MARIE / EPA)

Surf Deluxe Remastered est l’édition augmentée de l'album Surf signé Etienne Daho, sorti en juin 2020. C’est un album de reprises parfaitement estampillées, un projet de longue haleine débuté dans les années 2004-2006 et qui a failli ne jamais voir le jour. C'est ce qu'explique Etienne Daho au micro d’Elodie Suigo : "C’est un vrai album, c’est comme ça que je l’ai abordé à l’époque où j’ai lancé le projet. C'était un album de reprises en anglais et donc le choix s’est fait sur des chansons que je sentais que j’aurais pu écrire".

Le chanteur a travaillé au total sur 45 chansons pour n'en garder que 20 au final. "Le fait qu’une partie de ces titres puissent aujourd’hui sortir, c’est un peu exceptionnel", se félicite Etienne Daho. Chacune des chansons résonne en lui : "Elles expriment ce que je n’ai pas pu exprimer à l’époque". Il confie notamment qu’au commencement de ce travail, sa vie n’était pas des plus heureuses : "Un petit moment personnel un peu compliqué et toutes ces chansons parlent de ça, beaucoup mieux que je n’aurais pu le faire".

C'est un album perdu parce qu’abandonné. Donc lui rendre justice aujourd’hui, le ressortir même si c’est une période un peu particulière, c’est bien.

Etienne Daho

à franceinfo

Etienne Daho s’exprime à travers les paroles et les mélodies des autres, et cela confère à cet album une dimension différente, une certaine liberté. Il nous offre une note plus intimiste, qu'il reconnaît avec une petite pointe d’humour : "Le fait de chanter dans une langue qui n’est pas la sienne, avec l’accent de Maurice Chevalier un peu, fait que j’ai moins de pudeur. Quand on écrit ses propres textes, ses propres chansons, il y a une pudeur à rentrer dedans. Il y a une pudeur à les exprimer".

Des chansons sur le fil

Surf a donc failli passer à la trappe. Etienne Daho n’était pas soutenu par sa maison de disques, pas très emballée par un album de reprises, en anglais de surcroît. Il a abandonné un temps le projet : "C’est pour ça que l’album est resté dans un placard très longtemps." Mais c’était sans compter sur le premier confinement; quand il tombe, par hasard, sur un disque dur : "Il n’y avait rien de marqué dessus, je pensais qu’il était vide et qu’il y avait des choses pas très importantes. C’est en réécoutant que tout à coup, j’ai redécouvert toutes ces chansons".

L’idée, c’était vraiment de me glisser dedans et d’essayer de m'approprier les chansons.

Etienne Daho

à franceinfo

Surf, ce sont donc les Pet Shop Boys qui prennent le thé avec Billie Holiday, ou encore Air qui trinque avec Smokey Robinson et les Pink Floyd. Il y a même Louis Armstrong avec la chanson extraordinaire qu’il a revisitée : We Have All The Time In The World, (BO du James Bond Au service secrets de Sa Majesté en 1969). Ce souffle de sensualité que s’autorise désormais le chanteur se retrouve aussi dans la chanson Moon River, interprétée à l’origine par Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany’s de Blake Edwards en 1961. Un film parmi ses préférés : "Il y a plein d’émotions complètement différentes (…) On passe du rire aux larmes, de la légèreté à la profondeur".

"Surf", objet de compréhension de son œuvre

En février 2020, Etienne Daho parlait ainsi de son parcours : "C’est comme un grand bouquin, chaque album est un chapitre, si on en enlève un ça n’a plus de sens". Voilà qu’il rééquilibre la balance puisque cet album perdu, comme un chapitre oublié, trouve pleinement sa place dans son histoire.

Une carrière ou un parcours, c’est plein de chapitres. Chaque chapitre, c’est un disque. Et là, il manquait un chapitre.

Etienne Daho

à franceinfo

Etienne Daho explique qu’il est aujourd'hui un homme heureux : "Oui, c’est un bon moment pour moi, vraiment. Il y a ce disque qui sort qui est vraiment une bonne surprise, un peu inattendue pour moi. Et puis dans ma vie personnelle aussi."  Il ajoute en souriant: "C'est un moment où je me sens juste par rapport à tout. Après, je ne sais pas de quoi est fait demain, j'aime bien cette incertitude, ça me rassure".

Ci-dessous le clip du seul titre en français de Surf :

WMG (au nom de WM France Back Catalogue)

Le chanteur Etienne Daho aux Eurockéennes, à Belfort, en 2015.
Le chanteur Etienne Daho aux Eurockéennes, à Belfort, en 2015. (HUGO MARIE / EPA)