Le monde d'Elodie, France info

Cassius : "On s'est dit, viens on fait de la musique !"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo et se confie. Cette fois, c'est le duo électro Cassius, rencontré quelques jours avant la mort de l'un de ses membres, Philippe Zdar, mercredi 19 juin. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
 Le duo Cassius, avec Hubert Blanc-Francard (à gauche) et Philippe Zdar (à droite), mort subitement mercredi 19 juin. 
 Le duo Cassius, avec Hubert Blanc-Francard (à gauche) et Philippe Zdar (à droite), mort subitement mercredi 19 juin.  (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCE-INFO)

Philippe Cerboneschi, dit "Zdar", membre du duo électro Cassius est mort accidentellement mercredi 19 juin au soir, en tombant d'un immeuble parisien. Âgé de 50 ans, ce pionnier de la French Touch de l'électro était père de trois enfants. Élodie Suigo a rencontré le duo quelques jours avant le drame.

Ils viennent tous les deux d'environnements différents, et forcément, leurs influences musicales divergent. L'un, Hubert, est le fils de Dominique Blanc-Francard, un réalisateur reconnu : "mon univers d'enfance, c'était la chanson française des années 70, 80. Et puis aussi du 'jazz-rock'."

"Zdar" et "Boombass"

L'autre vient de Savoie, il s'appelle Philippe Cerboneschi :"comme beaucoup d'enfants qui ont un grand frère ou une grande sœur, je me suis construit en totale opposition avec la musique de ma sœur. Elle, c'était Genesis ou Neil Young, du coup moi c'était les Sex Pistols et ACDC, puis du heavy metal de plus en plus violent...Avant de me rendre compte, au bout de 15 ans, que c'est ma sœur qui avait raison."  

En montant à Paris, Philippe devient l'assistant de Dominique Blanc-Francard, et rencontre son fils, Hubert. C'est le début d'une belle amitié. "Hubert bossait dans une maison de disque qui avait signé Solaar, et qui cherchait un ingé son. Et c'est lui qui a proposé mon nom, raconte t-il. Et puis là, j'ai dit 'tiens, au fait, y a Hubert qui fait des tracks !". Et là il en a mis un, en studio, c'était "Qui sème le vent récolte le tempo", et à ce moment-là, MC Solaar a pris une claque énorme."

Je savais ce jour-là qu'on avait tous de la chance, et une aventure humaine incroyable à vivre. Et on l'a vécue !

Philippe Zdar

Depuis 1996, les deux hommes composent ensemble, Philippe devient Philippe Zdar, et Hubert se fait appeler Hubert Boombass. Dès leur 1er album, 1999, sorti la même année, ils deviennent incontournables sur la scène électronique française. Hubert raconte : "Je sais plus comment on s'est retrouvés dans ce studio, on s'est dit "viens, on fait de la musique". On a amené tout ce qu'on avait sur nos bandes. C'est né comme ça, par amusement. On savait même pas qu'on allait faire un album, en fait." 

Et le duo ne s'arrêtera pas là. Il y aura ensuite Au rêve, en 2002, 15 Again en 2006, et Ibifornia en 2016. Leur dernier album, Dreems, sort vendredi 21 juin. "On a pas le bac, ni Hubert ni moi, et c'est chouette de faire des fautes d'orthographe", concluait en souriant Philippe Zdar.

 Le duo Cassius, avec Hubert Blanc-Francard (à gauche) et Philippe Zdar (à droite), mort subitement mercredi 19 juin. 
 Le duo Cassius, avec Hubert Blanc-Francard (à gauche) et Philippe Zdar (à droite), mort subitement mercredi 19 juin.  (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCE-INFO)