Philippe Zdar, membre du duo électro Cassius, est mort accidentellement à l'âge de 52 ans

Ce pionnier de la French touch de l'électro est mort accidentellement d'une chute d'un immeuble parisien, mercredi soir.

Philippe \"Zdar\" Cerbonesci, moitié du duo Cassius en 2005.
Philippe "Zdar" Cerbonesci, moitié du duo Cassius en 2005. (MAXPPP)

Philippe Cerboneschi, dit "Zdar", membre du duo Cassius, pionnier de la French Touch de l'électro, est mort accidentellement d'une chute d'un immeuble parisien, mercredi 19 juin au soir, a annoncé son agent.  "Il a fait une chute accidentelle, par la fenêtre d'un étage élevé d'un immeuble parisien", a déclaré Sébastien Farran, sans plus de précision.

Selon Le Monde qui a interrogé une voisine, l’artiste se trouvait sur un balcon dont le garde-corps, retrouvé à côté de la dépouille, a cédé. Une enquête a été ouverte sur les circonstances de sa mort, confiée au commissariat du XVIIIe arrondissement de Paris. Père de trois enfants, Philippe "Zdar" était âgé de 52 ans.

Derrière les premiers albums de Mc Solaar

Philippe Cerboneschi composait depuis 1996 avec Hubert "Boombass" Blanc-Francard le duo Cassius, devenu incontournable sur la scène électronique française dès la parution de leur premier album 1999 sorti la même année et qui mêlait hip hop, house et funk.

Ils s'étaient rencontrés dix ans plus tôt, en 1989, alors que Philippe "Zdar" travaillait déjà comme assistant ingénieur du son au studio + XXX (Plus30) du père de Hubert "Boombass", le producteur Dominique Blanc-Francard, pour des artistes comme Serge Gainsbourg et avait créé Motorbass, un premier duo avec Etienne de Crécy.

Entre les deux garçons, c'est "le coup de foudre" immédiat. "Mutuellement, on avait trouvé celui que l'on aurait aimé être. On ne s'est jamais vraiment quittés", racontait Hubert "Boombass" dans le dernier numéro du mensuel Tsugi qui consacre sa couverture à Cassius. Ensemble, ils participent à la production du premier album de Mc Solaar Qui sème le vent récolte le tempo (dont Hubert Blanc-Francard compose plusieurs titres) puis Prose combat. Sous plusieurs pseudos dont La Funk Mob, Philippe Zdar et Hubert  Blanc-Francard se mettent à l'abstract hip-hop (dit à l'époque trip hop) et sortent Tribulations extra-sensorielles et Casse les frontières, publiés sur le label emblématique anglais Mo'Wax.

Philippe Zdar (au premier plan à droite) et Hubert Boombass de Cassius mixent au bar éphémère de la Tour Pleyel Saint-Denis, à Paris,  le 4 juin 2014.
Philippe Zdar (au premier plan à droite) et Hubert Boombass de Cassius mixent au bar éphémère de la Tour Pleyel Saint-Denis, à Paris,  le 4 juin 2014. (FOC KAN / WIREIMAGE)

La Funk Mob puis Cassius

A partir de 1996, les deux amis inséparables évoluent sous le pseudo de Cassius. Ils ont sorti cinq albums sous ce nom : 1999 en 1999, Au rêve en 2002, 15 Again en 2006, dont le single Toop Toop fait un carton et Ibifornia en 2016. Le nouvel album, Dreems, un retour à leurs premières amours très house, sort ce vendredi. En 2010, ils avaient également sorti The Rawkers EP avec le fameux single I <3 U So  et son clip viral, qui fut samplé l'année suivante par Watch The Throne, le projet commun de Jay-Z et Kanye West.

Acteur majeur de la French Touch, "Zdar" a aussi énormément collaboré en tant que producteur et mixeur avec des artistes divers, tels que les Beastie Boys, Phoenix, The Rapture, Cat Power, Chromeo, Tiga, M ou encore Franz Ferdinand.

"Ses amis de son et de coeur se joignent à sa famille pour témoigner de leur infinie tristesse. Ce soir la musique a perdu un génie", ajoute le communiqué.