Cet article date de plus de sept ans.

Marina Carrère d'Encausse : "Une femme blessée"

écouter (5min)
Toutes les femmes sont loin de bénéficier des mêmes droits sur notre planète. Témoin le roman de Marina Carrère d’Encausse qui met en scène une femme du Kurdistan irakien victime d’un crime d'honneur. Une femme blessée, meurtrie dans sa chair et qui va vivre dans la honte. Un roman poignant.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Marina Carrère d'Encausse : "Une femme blessée" © Anne Carrière)

Fatimah vit au Kurdistan irakien avec son mari, leurs enfants et la famille de son mari. Un jour, elle est emmenée à l’hôpital de Souleymanyeh, très grièvement brûlée. Un accident domestique, apparemment… « Apparemment » car ces accidents dont sont victimes de nombreuses femmes, en général très jeunes, masquent souvent des crimes d’honneur. Tandis que Fatimah va lutter pour vivre malgré ses blessures, pour ses enfants et le bébé qu’elle porte et qu’elle appelle le « bébé de la honte », la vie dans son village s’organise sans elle.

À tel point qu’il semble qu’elle n’ait jamais existé. Seule sa fille aînée continuera à évoquer son souvenir. Que va devenir Fatimah ? Que s’est-il passé le jour de l’« accident » ? le jour où le « bébé de la honte » a été conçu ? Quels mystères planent sur cette femme ?

Un roman poignant pour décrire la terrible réalité des crimes d’honneur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.