Le livre du jour, France info

Le livre du jour. Marc Bressant : "Un si petit territoire"

Ce livre se passe à Moresnet, une commune aux confins de l'Allemagne, des Pays-Bas et de la Belgique. Un territoire qui a eu comme langue officielle l'espéranto.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Marc Bressant, écrivain.
Marc Bressant, écrivain. (Editions de Fallois)

Un des épisodes les plus méconnus de l’aventure de l’Europe est l’histoire de Moresnet. Ce pays de quatre kilomètres carrés sans armée, sans police et sans justice, est au cœur du nouveau roman de Marc Bressant. Un rêve picaresque qui a coiffé de zinc tous les toits d’Europe en devenant la patrie de l’esperanto.

Un Etat microscopique

Un si petit territoire"c'est un roman d'aventures avec des tas de personnages mais il a deux particularités peut-être" explique Marc Bressant. La première, c'est que ça dure 100 ans, de 1815, donc au lendemain de Waterloo, jusqu'en 1914. Et la deuxième c'est que ça se passe dans un petit territoire, déclaré territoire neutre par ceux qui se répartissaient le territoire de Napoléon."

Et Marc Bressant ajoute : "Pendant un siècle cet endroit, qui avait la particularité d'avoir des mines de zinc, a vécu sans juges, sans administrations, sans policiers." C'est un endroit symbolique, une sorte de nombril à deux pas d'Aix-la-Chapelle et de Liège", ajoute Marc Bressant.

Un territoire qui avait son hymne et sa langue officielle : l'espéranto.

On est passé à côté de quelque chose qui aurait été assez intéressant et qui aurait pu changer le cours de notre histoire

Marc Bressant, auteur de Un si petit territoire

à franceinfo

Marc Bressant, écrivain.
Marc Bressant, écrivain. (Editions de Fallois)