Le livre du jour, France info

"La désobéissance d'Andreas Kuppler", de Michel Goujon

Dans les périodes de terreur, les individus doivent faire des choix douloureux. C'est ce que rappelle l'éditeur Michel Goujon dans son deuxième roman. L'histoire d'un couple ordinaire qui assiste à l'irrésistible ascension d'Hitler. Deux personnages attachants partagés entre la soumission et la résistance au nazisme.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
La désobéissance d'Andreas Kuppler , de Michel Goujon est publié aux éditions Héloïse d'Ormesson (206 p., 18E) – Note : ***

Résumé : 1936. Les jeux Olympiques d'hiver de Garmisch-Partenkirchen servent de
vitrine au Troisième Reich. Couvrant l'événement pour un grand quotidien
berlinois, le chroniqueur sportif Andreas Kuppler ne se reconnaît plus dans les
valeurs prônées par Hitler. Magdalena, son épouse, adhère en revanche aux
thèses du Führer. À ces divergences s'ajoute la stérilité de leur union, qui
pèse lourdement sur l'équilibre fragile du couple. Alors que la traque aux
ennemis du régime s'intensifie, le nom d'Andreas apparaît sur une liste de
journalistes suspects. L'étau se resserre dangereusement sur les Kuppler.

La Désobéissance d'Andreas Kuppler nous entraîne sur les traces d'un couple
ordinaire, pris dans la tourmente de l'histoire, à une époque où les silences
nourrissaient la terreur, où la propagande profitait de la peur.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)