Cet article date de plus d'un an.

Le journal des Outre-mers. Covid-19 : plus aucun bateau de croisière aux Iles Loyauté jusque fin mars

écouter (5min)

Pour éviter que le coronavirus Covid-19 ne se propage, plus aucun bateau de croisière ne fait escale depuis début février aux Iles Loyauté, en Nouvelle-Calédonie. Et cette intediction vient d'être prolongée jusque fin mars. 

Article rédigé par
Alain Rosalie - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nouvelle-Calédonie. Les Iles Loyauté et leurs plages paradisiaques comme ici sur l'ïle de Lifou. Plus de bateau de croisière jusque fin mars.  (DE AGOSTINI VIA GETTY IMAGES)

En Nouvelle-Calédonie, pour prévenir l’épidémie de coronavirus Covid-19, aux Îles Loyauté, plus aucun bateau de croisière ne fait escale depuis début février. Les paquebots sont "persona non grata" au moins jusqu’à fin mars. La grande chefferie de l’île des Pins a décidé de prolonger cette interdiction.

À Lifou, par exemple, c’est le grand chef du district de Ouech qui a pris la décision de stopper l’arrivée de ces bateaux de croisière. Du coup, l’activité est à l’arrêt. Clarisse Watoué de Nouvelle-Calédonie la 1ère.  

L’inquiétude grandit en Outre-mer : des touristes italiens refoulés en Martinique

Et quand ce ne sont pas les autorités sanitaires, ce sont les habitants qui se mobilisent contre l’épidémie. En Martinique, des associations ont manifesté contre la venue d’un avion transportant des touristes italiens pour une croisière. Les élus sont également montés au créneau et ont finalement obtenu gain de cause. L’avion est arrivé à vide, à Fort-de-France, pour récupérer d’autres passagers qui rentraient de croisière.   

Non à la délinquance, non à la violence : mobilisation à Mayotte

Non à la délinquance, non à la violence, soutien inconditionnel aux forces de l’ordre. C’est avec ces slogans que le Collectif des citoyens de Mayotte a mobilisé quelques dizaines de personnes sous les fenêtres de la préfecture à Mamoudzou. Une manifestation de soutien donc aux policiers et aux gendarmes confrontés à des actes violents, devenus quasi-quotidiens dans le 101e département. Le reportage d’Abdérramane Said de Mayotte la 1ère.   

Le carnaval s’est achevé cette semaine aux Antilles et en Guyane

Le Mardi Gras, jour des diables rouges, des milliers de carnavaliers ont défilé dans rues de fort de France. Son, percussions, chants, ambiance recueillie par Ronan Bonnec de Martinique la 1ère . 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.