Le journal des Outre-mers, France info

Le journal des Outre-mers. Covid-19 : pas encore de levée des motifs impérieux pour les déplacements entre la Guyane et l'Hexagone

Le gouvernement a annoncé la levée progressive des motifs impérieux pour voyager depuis ou vers les territoires d’outre-mer, sauf en Guyane.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les services de réanimation sont encore saturés en Guyane, des patients guyanais évacués vers la Martinique, le 19 mai 2021. 
Les services de réanimation sont encore saturés en Guyane, des patients guyanais évacués vers la Martinique, le 19 mai 2021.  (GUYANE 1ERE / J.HELGOUALCH)

La situation est sous tension en Guyane : des patients stabilisés ont été évacués à la Martinique et les hôpitaux cherchent des renforts. Le territoire français d’Amérique du Sud pourrait connaître une montée en charge des services de réanimation. Mais la destination reste boudée par les médecins, selon Christophe Robert, le directeur du centre hospitalier de Cayenne. Des propos recueillis par Océlia Cartesse de Guyane La 1ère.   

Un plan de déconfinement progressif en Guadeloupe dès le 25 mai

Encore quelques jours de patience avant le début, mardi, d’un "plan de déconfinement progressif" en Guadeloupe ! Les restrictions de circulation seront levées et les commerces pourront rouvrir leurs portes. Sauf les restaurants, qui devront attendre une semaine supplémentaire. Un délai accueilli avec une certaine résignation.  Reportage Julien Babel.  

Nouméa : une sortie au grand air pour des détenus d'un centre pénitentiaire

C’était une première pour certains détenus du "Camp Est", le centre pénitentiaire de Nouméa : une sortie au grand air, mercredi, dans le cadre de la journée de la Nature. Accompagnés par les membres de l’association "SOS Mangrove", ils ont pu goûter à quelques moments de liberté, surveillée. Nouvelle-Calédonie La 1ère, Martine Nollet. 

Les services de réanimation sont encore saturés en Guyane, des patients guyanais évacués vers la Martinique, le 19 mai 2021. 
Les services de réanimation sont encore saturés en Guyane, des patients guyanais évacués vers la Martinique, le 19 mai 2021.  (GUYANE 1ERE / J.HELGOUALCH)